Le Noël des enfants oubliés : c’est maintenant qu’il faut y penser

Geneviève
Geneviève Geoffroy
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’organisation est toujours à la recherche d’un local

Bien que les festivités de Noël ne soient que dans trois mois, c’est depuis le début du mois de septembre que Monique Lemay, principale responsable du Noël des enfants oubliés, s’affaire à lancer l’offensive pour que le Noël de quelque 1035 enfants dans le besoin soit une réussite encore une fois cette année.

Pour Monique Lemay, tous les enfants ont droit de recevoir des jouets pour Noël

Cependant, un problème se dessine en ce moment au tableau. Loin de désespérer, Monique Lemay est bien inquiète puisque, cette année, l’organisation ne dispose d’aucun local où s’établir étant donné que le bâtiment municipal où elle érigeait ses quartiers, le défunt Marché Champêtre, sera bientôt détruit afin d’accueillir la nouvelle salle de spectacles de la Ville de Repentigny.

« Normalement, c’est en septembre que nous sonnons l’alerte pour signifier que Noël, c’est bientôt, mais cette année, notre plus grand défi, en plus de trouver des cadeaux pour tous les enfants, c’est de se trouver un local. De plus, nous n’avons pas d’argent à investir dans une location », mentionne Monique Lemay.

Ayant un objectif d’amasser chaque année environ 50 000$, la principale responsable confirme que ce montant est entièrement utilisé pour les présents offerts aux enfants, dont le nombre augmente chaque année d’environ 5 % (50 enfants). Elle ajoute qu’aucun argent ne peut être libéré pour « se payer un local pour un mois et demi ».

Les commanditaires et les parrains, des atouts importants

À cette période de l’année, Monique Lemay a amassé environ la moitié du montant nécessaire à la réalisation du projet, et ce, sans compter les arrêts constants dans les ventes-débarras ou autre pour amasser de futurs présents, une tâche à laquelle elle s’attelle à l’année.

En ce qui concerne l’autre moitié du montant nécessaire, c’est grâce aux commanditaires — qu’elle s’affaire à courtiser présentement – et aux particuliers parrainant des enfants – environ 700 enfants sont parrainés chaque année — qu’elle réussira à atteindre son objectif.

À ce sujet, elle explique que c’est souvent grâce aux commanditaires et aux parrains que les enfants reçoivent « des objets plus spéciaux », comme des livres ou de beaux vêtements, qui leur permettent, pour un instant, de se sentir « comme les autres ».

« Ces enfants sont dans le besoin, ce qu’ils reçoivent, ce sont surtout des objets dits de nécessité. Nous, nous comblons les besoins primaires. Par exemple, chacun des 1035 recevra une brosse à dents, commente-t-elle. C’est donc apprécié lorsqu’ils peuvent eux aussi, recevoir un vrai cadeau, pour leur plaisir et non simplement parce qu’ils en ont besoin. »

Si pour le moment Monique Lemay s’affaire à séduire les commanditaires, à rechercher un local et à sensibiliser la population à cette cause, que ce soit pour donner ou devenir parrain, la préparation des cadeaux, elle, arrive à grands pas et elle a encore beaucoup de pain sur la planche pour que ce Noël 2012 soit une réussite. « Je garde espoir, c’est pour cela que je le fais chaque année, et c’est comme ça que j’y arrive », conclut-elle avant de retourner à ses téléphones et à ses collectes.

Pour devenir parrain ou pour donner, contacter Monique Lemay au 450-585-6594.

Un tournoi de golf qui rapporte 10 800$

Les cols blancs et bleus de la Ville de Repentigny ont organisé un tournoi de golf, le vendredi 14 septembre, en l’honneur du Noël des enfants oubliés. En tout, ce sont 144 golfeurs qui ont participé à cette activité, ce qui a permis d’amasser 10 800$ pour l’organisation. « Ça fait du bien, ça renfloue les coffres et ça nous enlève un grand poids sur les épaules », témoigne Monique Lemay, visiblement émue et heureuse de cette collecte.

Depuis 1993, le Noël pour les enfants oubliés travaille en étroite collaboration avec le CSSS du Sud de Lanaudière, Fin à la faim, la DPJ, les Centres jeunesse et Regard en elle. « Nous, on s’assure que les enfants de ces familles ont tous un cadeau pour Noël », exprime Monique Lemay, principale responsable.

Organisations: Ville de Repentigny, Marché Champêtre

Lieux géographiques: CSSS du Sud, Lanaudière

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires