Enseignants, vos élèves vous disent merci

Geneviève
Geneviève Geoffroy
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

À l’occasion de la Journée mondiale des enseignants, deux élèves de l’école Jean Duceppe expliquent l’importance de leurs professeurs dans leur vie

Dans la famille de Mégane et de Noémie Lapointe, l’éducation, c’est une tradition. D’autant plus qu’elles ont pour grands-parents un ancien directeur d’école et une ancienne enseignante.

Depuis qu’elles ont fait leur entrée à l’école primaire Jean-Duceppe, à Repentigny (secteur Le Gardeur), elles ont toujours une belle attention pour leur professeur à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants, le 5 octobre. En fait, c’est devenu une tradition dans la famille Proteau-Lapointe de prendre le temps de remercier ceux qui les aident à cheminer dans l’univers des connaissances.

« Je leur lève mon chapeau, témoigne Dominique Proteau, mère des deux fillettes. Nous leur envoyons nos enfants, tous les matins, qu’ils soient heureux ou fatigués, et ils trouvent toujours le moyen pour que les élèves aient envie d’apprendre. »

Pour Noémie, qui est en cinquième année du primaire, le principal défi que rencontre le professeur, c’est justement de ne pas lâcher. « Même si nous ne comprenons pas, il faut qu’ils répètent, jusqu’à ce que ça rentre. C’est donc important de prendre une journée pour dire que nous les aimons : pour qu’ils ne nous lâchent pas », raconte-t-elle. Tandis que pour Mégane, élève de troisième année, c’est tout simplement pour ses professeurs « qui aiment leur travail » qu’il importe de consacrer cette journée du 5 octobre aux enseignants.

En effet, l’enseignant est une personne-clé dans la réussite scolaire des jeunes. C'est un adulte important pour le jeune, au même titre que ses parents. « Ils passent 8h par jour à inculquer de nouvelles connaissances à nos enfants, à l’aide de projets éducatifs toujours plus créatifs les uns que les autres, alors que nous trébuchons parfois simplement à faire leurs devoirs », relève Dominique Proteau qui considère que les professeurs jouent un rôle important dans l’éducation de ses enfants.

« L'enseignante de Noémie lui fait faire, à elle et à ses collègues de classe, des exercices de concentration tous les matins, alors que celle de Mégane “sort” les émotions des enfants avec un verre : elles font plus que simplement leur apprendre à lire et à compter, elles leur inculquent l’importance de la concentration et de la gestion de nos émotions, ce n’est pas rien ».

À cet effet, selon le Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE), la qualité de la relation entre l’enseignant et l’élève exerce ainsi une influence prépondérante sur la réussite scolaire de ce dernier, une influence parfois sous-estimée par l’enseignant lui-même.

Organisations: école Jean Duceppe, école primaire Jean-Duceppe, Comité régional pour la valorisation de l’éducation CREVALE

Lieux géographiques: Repentigny, Secteur Le Gardeur

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • colette lacaille
    02 octobre 2012 - 21:26

    Félicitation pour cet article. et j'espère que vos lecteurs( parents) comprendront qu'il faut investir du temps dans l'éducation de ses enfants c'est une priorité . Un suivi et un appui aux professeurs est important., c'est une belle complicité pour la réussite des enfants, surtout au primaire les jeunes doivent être encadrés à la maison et partager de beaux moments avec leur famille qui malheureusement n'est pas toujours en vigueur. Un enfant ne peut apprendre et progressé tout seul. Une grand-maman.