François Legault réclame plus d'équité dans le dossier d'Electrolux

Pierre
Pierre Chartier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La date butoir pour le dossier de la compagnie Electrolux approche à grands pas. Pour le chef de la CAQ et député de L’Assomption, François Legault, il est grand temps de passer à l’action et il presse le gouvernement d’agir.

François Legault réclame 350 millions pour aider les travailleurs d’Electrolux.

François Legault a multiplié les rencontres notamment avec les intervenants locaux, le CLD, la mairesse de L’Assomption et il lance un message très clair au gouvernement Marois : « Il y a urgence d’agir dans ce dossier, car il va y avoir des répercussions pour les familles des travailleurs, sur la valeur des maisons, sur l’achalandage dans les commerces environnants et c’est toute la région qui va s’en ressentir. Il faut que le CLD et Montréal International, qui œuvrent dans ce dossier, aient les moyens de travailler pour les gens de cette usine afin de trouver des emplois de remplacement pour les gens. Ce dossier piétine depuis trop longtemps. »

 

François Legault prend pour exemple le cas de la centrale de Gentilly en Mauricie : « Ce n’est pas compliqué à saisir, c’est une règle de trois facile à faire : si le gouvernement Marois est prêt à investir un fonds d’aide de 200 millions pour aider 730 travailleurs en Mauricie, il doit donc investir 350 millions pour les 1300 emplois à la compagnie Electrolux de L’Assomption. »

 

Le chef de la CAQ va encore plus loin dans ces propos: « La région de Lanaudière n’est pas traitée avec équité dans ce dossier. Je le répète, il y a urgence d’agir et de trouver rapidement un plan B pour tous ces gens. »

 

Les efforts de démarchage se poursuivent. Il y a aussi eu la perspective d’élaborer un parc industriel le long de l'autoroute 40, discussion qu’il a eue avec la préfète de la MRC, la mairesse de L’Assomption et le CLD. De ce côté, François Legault se veut prudent : « Si ce plan se réalise, il faut qu’il se fasse en harmonie avec tous les intervenants du milieu. »

 

Quoiqu’il en soit, le chef de la CAQ presse le gouvernement à agir dans ce dossier qui traîne de plus en plus en longueur. De plus, il fera les revendications nécessaires afin de faire débloquer les choses.

Organisations: Electrolux de L’Assomption, CLD, MRC CAQ presse

Lieux géographiques: L’Assomption, Mauricie, Gentilly Région de Lanaudière

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • martin
    13 octobre 2012 - 11:15

    Il est plus que temps que le gouvernement ce penche sur ce dossier ,sa fais deux ans que l'annonce de fermeture a été faites et rien ne bouge et cette fermeture est prévue pour les environs du mois de mars .nous sommes 1300 employers a attendre un développement et ce ne sont que les emploies direct il y en a pratiquement autant de indirecte donc Lanaudière vas être en crise d'ici sou peu on attend des réponces merci