La MRC de L’Assomption innove en matière d’aménagement

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Chantal Deschamps commente.

Le Conseil de la MRC de L’Assomption a adopté son Schéma d’aménagement et de développement révisé (SADR) de troisième génération le 21 août dernier.

La MRC de L’Assomption se distingue ainsi en devenant la toute première municipalité régionale de comté québécoise à franchir cette étape.

Pour Chantal Deschamps, préfète de la MRC de L’Assomption et mairesse de Repentigny, « l’adoption de notre schéma de troisième génération témoigne de l’importance que les élus de nos six municipalités (Repentigny, L’Assomption, Saint-Sulpice, Charlemagne, la Ville de L’Épiphanie et la Paroisse de L’Épiphanie) accordent à la planification visant l’aménagement et le développement dynamique et harmonieux de notre territoire. »

Ce travail de réflexion s’est amorcé en 2006 afin que les différentes villes puissent établir leur vision de l’avenir. Les villes de la MRC de L’Assomption incluent 119 225 personnes réparties sur un territoire de 258 kilomètres carrés.

« C’est guidé par un regard moderne dont les défis étaient d’intégrer notre double appartenance à la région métropolitaine et à Lanaudière; par les attentes de nos citoyens eu égard à la qualité de leur milieu de vie; par la poursuite de notre dynamisme économique ainsi que par les enjeux du développement durable que nous avons défini cette vision, ajoute Chantal Deschamps. L’adoption de ce premier schéma de troisième génération au Québec est le fruit d’une démarche de panification stratégique qui représente un fort consensus régional à l’essor de la compétitivité et de l’attraction métropolitaine. »

En toute conformité

L’élaboration de ce nouveau schéma d’aménagement et de développement a franchi toutes les étapes prévues par la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, soit un premier projet soumis au gouvernement du Québec pour obtenir son avis sur la conformité aux orientations gouvernementales ainsi qu’un second projet soumis à la consultation publique.

De plus, lors de l’élaboration du schéma par la MRC de L’Assomption, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a adopté un Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD), entré en vigueur le 9 mars 2012, qui fixe des orientations, des objectifs et des critères que le nouveau schéma d’aménagement de la MRC de L’Assomption doit respecter.

En ce sens, le 27 septembre dernier, le Conseil d’administration de la CMM a reconnu la conformité du nouveau schéma au contenu du PMAD. Gérald Tremblay, président de la CMM et maire de Montréal, a félicité la MRC de L’Assomption pour être « la première à adopter un schéma qui s’inscrit dans la continuité du Plan métropolitain d’aménagement et de développement », ce qui constitue « une démarche exemplaire pour la région métropolitaine ».

Après ce premier avis de conformité émis par la CMM, l’entrée en vigueur du nouveau schéma d’aménagement et de développement est conditionnelle à un dernier avis de conformité provenant du gouvernement du Québec qui devrait être émis au plus tard le 25 décembre prochain. « Nous sommes fiers et confiants de recevoir un avis favorable du gouvernement et que celui-ci constituera un beau cadeau de Noël après sept ans de travail à la MRC de L’Assomption, indique Mme Deschamps. L’année 2013 sera celle de l’amorce de la mise en œuvre de notre nouveau schéma. » (VH)

Organisations: Conseil de la MRC de L’Assomption, Communauté métropolitaine de Montréal, SADR Ville de L’Épiphanie

Lieux géographiques: MRC de L’Assomption, Repentigny, Québec Paroisse de L’Épiphanie Lanaudière Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires