Projet de caserne centralisée à L’Assomption : les conseillers indépendants se prononcent

Geneviève
Geneviève Geoffroy
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les conseillers municipaux indépendants, Fernand Gendron et Nicole Martel, ne se sont pas opposés à la tenue d’un référendum le 2 décembre prochain lors de la séance extraordinaire du conseil municipal, le mercredi 17 octobre, à la suite de la séance de signatures du registre.

Notons que Fernand Gendron a appuyé la proposition de René Langlais sur la tenue d’un référendum qui portera sur la question du projet de caserne centralisée. « Je l’ai appuyé parce qu’il faut en finir avec ce dossier. À la suite du registre, où 1366 personnes ont apposé leur griffe, nous pouvons en conclure que c’est ce que les gens désirent », mentionne-t-il au téléphone.

Il se dit satisfait de cette option puisque tous les citoyens pourront s’exprimer sur cette question et ainsi envoyer un message clair aux élus. Même s’il a appuyé le projet de référendum, Fernand Gendron estime toutefois que l’opinion de la population « n’est pas en harmonie » avec celle de la municipalité.

« Je crois que les gens auraient aimé avoir un débat public sur cette question », relève-t-il. Il avoue également être toujours favorable à la construction d’une caserne dans le secteur de Saint-Gérard-Majella puisqu’il se dit non convaincu des chiffres avancés par la Ville, tant en ce qui concerne les coûts que la sécurité des citoyens.

« Selon moi, certains chiffres sont contradictoires, mentionne-t-il. J’ai moi-même signé le registre puisque j’ai encore des inquiétudes en ce qui concerne la sécurité des citoyens que je représente, que l’on pense à la voie ferrée ou à l’école primaire Gareau, et aussi quant à leurs primes d’assurances », explique-t-il.

Pour expliquer ses craintes, il mentionne notamment la clause des 8 km. « Si les primes d’assurances augmentent lorsque l’on se trouve à l’extérieur d’un rayon de 8 km d’une caserne, à mon sens, cela a un impact sur la sécurité. »

En courte entrevue téléphonique, la conseillère indépendante, Nicole Martel, s’est également prononcée sur les primes d’assurances des particuliers.

Rappelons que les travaux de construction de la future caserne centralisée, qui devrait avoir pignon sur rue au 119, boulevard L’Ange-Gardien Nord sont évalués à 4,65 M$. La Ville désire décréter un règlement d’emprunt pour une somme de 3,15 M$. Aussi, afin de recevoir le dernier versement de 130 000 $ provenant des assurances, une caserne devra être construite avant le 31 décembre 2013. Notons que la construction d’une caserne à Saint-Gérard-Majella, estime la Ville, coûtera 101 500 $ de plus.

Organisations: école primaire Gareau

Lieux géographiques: L’Assomption, Secteur de Saint-Gérard-Majella, Boulevard L’Ange-Gardien Nord

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires