Maison hantée : un travail de monstre

Geneviève
Geneviève Geoffroy
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour réussir à combler les besoins magiques des enfants, le Collectif du parc Colbert réalise un travail de monstre, qui nécessite pas moins de 50 heures de travail, réparties sur deux week-ends complets de dur labeur, afin de faire de cette quatrième édition de la Maison hantée un moment à faire frissonner petits et grands.

Les 20 et 21 octobre, la quinzaine de bénévoles du Collectif du parc Colbert ont travaillé d’arrache-pied afin de monter les murs de la Maison hantée, qui a pignon sur rue devant le parc Colbert à Repentigny.

Malgré la température maussade, les bénévoles ont abattu un travail de géant, pour ne pas dire de troll, le tout dans une ambiance d’harmonie et de dévouement. De dévouement? Effectivement. Puisque, en plus d’être de fervents amateurs de la « fête des morts », le Collectif du parc Colbert s’est allié, pour une deuxième année consécutive, à la Société canadienne du cancer.

Si, l’an dernier, ils ont réussi à amasser 2000 $, cette année, ils visent les 5000 $. Alors que tout sur le site sera offert gratuitement, du sac de bonbons au café de chez McDonald’s, les dons seront recueillis de manière volontaire. Une tente de la Société sera érigée sur le site du parc Colbert.

« L’an dernier, 2050 personnes sont venues nous visiter. Cette année, nous en attendons 3000. Si chacune d’entre elles donnait seulement 2 $, notre objectif serait atteint », mentionne le porte-parole du Collectif. Outre la Société du cancer et McDonald’s, le Groupe Jean Coutu offrira des ateliers ainsi que les pompiers du Service de sécurité incendie de la Ville de Repentigny.

Des frissons qui valent le détour

Pour cette quatrième édition, les petits monstres et les petites sorcières sont attendus, le mercredi 31 octobre, à la tombée de la nuit à la Maison hantée érigée devant le parc Colbert à Repentigny (secteur Le Gardeur), pour une incursion dans le monde des morts.

Les petits démons comme les petites princesses vivront une expérience frissonnante alors qu’ils rencontreront des personnages dignes de leurs films de peur favoris. Les sursauts sont aussi garantis puisqu’ils devront traverser une zone de noirceur totale ainsi qu’une « zone toxique » (la zone sera remplie de fumée artificielle et sans danger).

Qui, ou plutôt quoi, rencontreront-ils à travers ce labyrinthe? Ils devront s’armer de courage pour le savoir. Aussi, le fameux donjon en mouvement est de retour cette année, tout comme le cimetière extérieur ainsi que la « diseuse de bonne aventure ». Les enfants pourront lui poser leurs questions et ce sera un visage dans la boule qui leur répondra. Qu’ils prennent garde lors de la traversée du cimetière, morts-vivants et zombies risquent d’être au rendez-vous.

Organisations: Collectif, Société canadienne du cancer, Groupe Jean Coutu Service de sécurité Ville de Repentigny

Lieux géographiques: Parc Colbert, Repentigny, Secteur Le Gardeur

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires