Élaine Zakaïb prône le développement économique régional

Réjean
Réjean Turgeon
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Décentralisation du pouvoir décisionnel

La nouvelle ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, était de passage à Joliette le 23 octobre dernier dans le cadre d'une tournée provinciale.

Élaine Zakaïb, ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec.

Une tournée où elle a fait part de la vision de son gouvernement en matière de développement économique, un développement qui, selon elle, repose sur trois piliers. La création d'une Banque de développement économique, qui intégrerait Investissement Québec et le ministère des Finances et de l'Économie, la mise en place d'une politique industrielle reposant sur le développement des technologies propres, et finalement sur une augmentation de la productivité et de la compétitivité des entreprises.

Travailler avec les régions

« Nous voulons travailler avec les acteurs économiques présents dans chaque région », a précisé la ministre, insistant sur le besoin de soutenir encore davantage les entrepreneurs au plan financier sans pour autant diminuer le rôle des banques, des fonds de capitalisation ou encore des centres locaux de développement. « On veut combler les lacunes en financement d'entreprises », a renchéri la ministre.

La Banque : un projet

Mme Zakaïb affirme que la Banque de développement n'est encore qu'un « projet » et que cette tournée lui permet de prendre le pouls des intervenants économiques de la région.

Réaction du milieu

Encore échaudé pour la décision de Kruger d'investir aux États-Unis plutôt que dans ses installations de Crabtree l'an dernier, le maire Denis Laporte a du reste interpellé la nouvelle ministre sur la possibilité que pareille situation se reproduise. « Nous allons revoir le mandat de la Caisse de dépôt et placement pour qu'elle ait un mandat d'intervention dans le développement économique de la province », a répliqué Mme Zakaïb sans autre forme de détail.

Décentralisation du pouvoir décisionnel

Le discours de Mme Zakaïb a été bien reçu. « Plus on décentralise, plus on se rapproche de la réalité des gens du terrain, des entreprises, a souligné Olivier Goyet du CLD Joliette. Il reste à voir si, au final, ça tiendra la route, mais il y a beaucoup de bonnes intentions ». Le projet de loi de madame Zakaïb sur la Banque de développement économique du Québec est attendu l'hiver prochain.

Organisations: Banque de développement, Investissement Québec, Ministère des Finances Kruger Caisse de dépôt

Lieux géographiques: Québec, Joliette, États-Unis Crabtree

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires