Deux édifices de L’Assomption en lice pour un prix d’architecture

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

par Jean Numa Goudou

Deux bâtisses dans Lanaudière sont finalistes parmi 41 autres projets du Prix d’excellence en architecture 2009 de l’Ordre des architectes du Québec (OAQ). Il s’agit du nouveau Complexe sportif du Collège L’Assomption et de la nouvelle bâtisse du Groupe Stageline, aussi à L’Assomption.

Le nouveau Complexe sportif du Collège, réalisé par Les architectes FABG, comprend un gymnase double, des salles d’exercice et de danse ainsi qu’une nouvelle glace artificielle. Il présente également une différence de niveau entre le rez-de-chaussée et l’arrière du site.

La partie inférieure est largement fenêtrée alors qu’au-dessus émergent les volumes en brique de l’aréna et du gymnase ainsi que les boîtes de verre de l’accès au toit vert et de la salle de danse.

Depuis le 26 septembre dernier (date de l’inauguration), les spectateurs ont un point de vue privilégié lors de compétitions sportives tenues à l’extérieur sur l’herbe grâce à une toiture de niveau avec la rue principale et le rez-de-chaussée.

La direction du Collège ne cache pas son enchantement devant cette nouvelle bâtisse. «Sur le plan esthétique, je trouve cela de toute beauté.» confie à Hebdo Rive Nord le directeur général Robert Corriveau.

M.Corriveau est particulièrement content de sa Salle d’exposition, de son Allée de la culture qui sert du même souffle d’entrée principale aux 1250 élèves. «C’est un réel privilège pour les élèves d’avoir ce Complexe là, dit-il, pouvoir jumeler la dimension sportive et la dimension davantage culturelle, je trouve cela très bien pensé. Ce ne sont pas deux mondes en soi mais deux mondes complémentaires».

Éco responsable

L’autre projet réalisé par Allard-Hamelin-Lalonde consortium d'architectes, pour le Groupe Stageline travaillant dans l’industrie du spectacle et des événements extérieurs est un bâtiment qui se divise en quatre aires distinctes.

On retrouve d’abord l'usine, l'atelier de maintenance, l'aire de montage et de pré-production de spectacle ainsi que les espaces de bureaux répartis sur trois niveaux.

Ce bâtiment préfabriqué développé par MuroxÉnergie consomme environ 70% moins d’énergie qu’une bâtisse similaire conforme aux codes et normes en vigueur. C’est le plus performant au Québec et le deuxième au Canada pour l’efficacité énergétique en bâtiment.

Vu de l'extérieur, son revêtement en acier est associé à la production et les parois de verre, à l'administration. Ces murs-rideaux et ces puits de lumière aident à l’éclairer le jour. Tandis que la nuit, le bâtiment s'illumine telle une scène de spectacle. «C’est un bâtiment carré et ce n’est pas un gros défi architectural. Mais il y a une attention qui a été portée aux couleurs», défend Mathieu Bourdeau, chargé de projet chez Stageline.

M.Bourdeau se dit particulièrement satisfait d’être en nomination dans au moins deux catégories : industrielle et développement durable.

Le grand public peut d’ores et déjà découvrir ces réalisations sur le site Internet du Prix d’excellence en architecture (www.pea-oaq.com) et voter pour son «coup de cœur» en participant au concours Choix du public. Les lauréats seront annoncés à Montréal le 18 juin prochain dans le cadre du Forum des architectes du Québec et du Festival d’architecture de l’Institut royal d’architecture du Canada 2009.

Organisations: Collège L’Assomption, Ordre des architectes du Québec, Groupe Stageline Les architectes FABG Allard-Hamelin-Lalonde consortium Forum des architectes du Québec

Lieux géographiques: Canada, Hebdo Rive Nord, Québec Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • annick giguere
    12 mai 2010 - 13:41

    J'aimerais savoir si c'est possible d'avoir accès à des terrains de badminton?