L’environnement au premier plan

Marie-Pierre
Marie-Pierre Gervais
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Pépinière Premier Plant orientée « vert » le développement durable

La Pépinière Premier Plant située à Saint-Sulpice est une entreprise familiale. « La terre appartenait à mon grand-père. Mon père a ensuite créé l'entreprise en 1967. J'ai grandi dans la maison à côté, donc la pépinière fait partie de mon quotidien depuis longtemps », explique Nadine Benoît, copropriétaire. En janvier 2010, elle prend la relève de l'entreprise avec le copropriétaire, Martin Marion. Durant la haute saison, elle emploie une douzaine d'employés.

La Pépinière Premier Plant n’est pas seulement distributeur de fleurs, mais en fait la culture à même son emplacement. « L’automne, nous procédons à la production des fleurs pour le printemps. Les plants sont donc en dormance tout l’hiver », explique Mme Benoît.

Et pour respecter les valeurs de l’entreprise, qui sont écologiquement orientées, elle utilise de l’eau de pluie pour la production de ses plantes, n’utilise pas de pesticides et évite autant que possible l’équipement à moteur.

Selon elle, le domaine de l’horticulture a beaucoup changé avec les années. « Aujourd’hui, la clientèle démontre beaucoup d’intérêt pour le prêt-à-acheter, et elle a souvent des idées de couleurs en tête. Les gens n’ont plus le temps de jardiner, ils recherchent donc des plantes et des fleurs qui ne demandent pas trop d’entretien », explique-t-elle.

Le client est aussi souvent plus renseigné qu’autrefois et recherche davantage la qualité et la durabilité des arrangements. Nadine Benoît note aussi que la popularité des annuelles est en déclin et qu’il y a un certain engouement pour les vivaces. Pour ajouter à son centre jardin, la Pépinière Premier Plant offre aussi un service d’aménagement de plan et de consultation à domicile.

Pour la propriétaire, il est important de se différencier des autres pépinières dans la région afin de se démarquer et ressortir du lot. « On se renouvelle tout au long de l’été et on fait affaire avec des producteurs québécois. Nos fournisseurs sont propres à nous, ce qui nous permet d’avoir une touche personnalisée et de nous démarquer de la concurrence », explique-t-elle.

Cet été, Nadine Benoît annonce que les couleurs vives seront à l’honneur. « Je compare un peu les fleurs avec la mode vestimentaire. Les fleurs et les couleurs tendance changent d’année en année. Pour cet été, nous retrouverons beaucoup de couleurs orangées, de jaune et de mauve », avance-t-elle.

Unique fournisseur « LiveRoof » au Québec

Afin de diversifier ses activités, la Pépinière Premier Plant a fait l’acquisition de la licence LiveRoof à la fin de l’année 2010. L’entreprise devenait ainsi le dépositaire exclusif à l’échelle de la province de Québec et des Maritimes.

« Nous avons profité de l’engouement international pour le développement durable pour faire un tournant vert et doter l’entreprise d’un secteur complémentaire, d’autant plus que la technologie reliée au développement durable est en lien avec notre expertise », explique Martin Marion. LiveRoof est un système de toiture verte installée à partir de plantes matures et florissantes.

En 2011, la Pépinière Premier Plant a développé un projet de toit vert sur le toit du Palais des Congrès à Montréal. « Cet événement a littéralement lancé LiveRoof et lui a donné une visibilité nationale. L’industrie a particulièrement aimé savoir que nous étions une entreprise québécoise », commente M. Marion.

Pour le moment, LiveRoof compte une clientèle exclusivement institutionnelle principalement due au coût du projet. À la suite du budget du ministre Bachand, présenté le mardi 20 mars, Martin Marion se dit encouragé.

« Le budget donne une poussée à notre entreprise avec ses millions injectés dans le développement durable et le Fonds vert », lance-t-il. Ce dernier soutient qu’il y aura nécessairement un boom d’ici trois ans dans le domaine industriel tellement le Québec est en retard côté du développement durable. Pour ce qui est du secteur résidentiel, l’adaptation du projet LiveRoof n’est pas improbable, mais il faudra du temps.

La pépinière souhaite devenir un centre de démonstration et de production de technologies vertes, pour offrir un volet éducatif aux étudiants dans le cadre du développement durable. Plusieurs projets sont présentement sur la table dont un avec les écoles primaires.

« Nous travaillons aussi à développer des murs végétaux pour les autoroutes et les édifices du centre-ville de Montréal », conclut-il. Ce ne sont là que quelques projets que mijote la Pépinière Premier Plant.

 

Annuelles les plus populaires

1. Calibrachoa

2. Bidens

3. Begonias

4. Bacopa

 

Vivaces les plus populaires

1. Astilles

2. Graminés

3. Osta

4. coreopsis

Organisations: Palais des Congrès à Montréal

Lieux géographiques: Pépinière Premier Plant, Saint-Sulpice, Province de Québec Montréal Pépinière Premier Plant.Annuelles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires