C’est confirmé, Legault choisit L’Assomption

Olivia
Olivia Nguonly
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Entrevue avec le chef de la CAQ

François Legault, lors de son passage à Charlemagne en septembre dernier.

Après l’annonce de son mariage avec l’ADQ, François Legault, chef de la Coalition pour l’Avenir du Québec (CAQ), en a profité pour faire une nouvelle sortie publique ce jeudi 15 décembre : il se présentera aux prochaines élections générales dans la circonscription de L’Assomption. En entrevue avec l’Hebdo Rive Nord, Legault a jeté de la lumière sur les enjeux auxquels il prévoit s’attaquer dans la région.

« Pour moi, il était important de revenir dans Lanaudière, puisque j’y ai déjà siégé pendant 10 ans et demi. J’ai été responsable de région et du caucus et j’ai déjà eu la chance de visiter toutes ses municipalités », entame-t-il.

Pourquoi ne pas s’être présenté dans Rousseau, où il était pressenti? « À la suite de la redéfinition de la carte électorale, le comté de Rousseau a été divisé en deux. Maintenant, L’Assomption comprendra trois municipalités qui se retrouvaient auparavant dans Rousseau (L’Épiphanie paroisse et ville et Saint-Gérard-Majella). Ça n’a pas été facile comme choix. Mais je suis content de revoir les gens de Lanaudière et je retrouve tout de même certains de mes anciens électeurs. »

Du respect envers Marceau

Si on l’a entendu dire qu’il ne s’était pas présenté dans la circonscription de Rousseau en raison du respect qu’il porte au député péquiste Nicolas Marceau, le chef de la Coalition s’explique : « Je connais Nicolas depuis longtemps et il a gardé celles que j’appelle mes deux anges pendant un certain temps (ses anciennes adjointes, Line Arpin et Nicole Savard, qui travaillaient jusqu'à récemment pour Marceau) et qui se retrouvent avec moi à présent. Pour ces raisons, j’ai essayé de ne pas me retrouver face à face avec Nicolas ».

Est-ce que Marceau est un candidat qu’il aimerait voir au sein de son équipe? « Oui, c’est certain, mais pas pour l’instant. Nicolas demeure souverainiste et je respecte sa position. Toutefois, nous ne parvenons pas à la même conclusion. Moi je ne crois pas que la souveraineté du Québec soit possible pour l’instant. S’il change d’idée, oui, c’est une personne que j’aimerais avoir dans mon équipe. »

Ses priorités

La lutte au décrochage scolaire, la pénurie de médecins de famille et le dossier Electrolux sont des défis que Legault souhaite relever dans la circonscription de L’Assomption. « La fermeture d’Electrolux est importante pour moi, puisque j’estime que le gouvernement dormait sur la switch dans ce dossier. Quant au décrochage scolaire, il est élevé dans la région, je pense par exemple à L’Épiphanie, et le délai d’attente dans les hôpitaux est en hausse en raison du manque de médecins de famille. »

Legault désire aussi se pencher sur la question de l’employabilité dans la région en « attirant davantage d’investissements privés, de mieux déterminer les parcs industriels et d’attirer des emplois payants ».

Longpré au sein de la CAQ?

Depuis les balbutiements de la Coalition, le nom de Chantal Longpré, présidente de la Fédération québécoise des directions d'établissements d'enseignement, a beaucoup circulé dans la région.

Aujourd’hui, nous avons demandé à M. Legault quel sera le rôle de celle-ci lors des prochaines élections. « Nous devons d’abord voir si elle veut se présenter et, si oui, nous lui trouverons un comté. Mais il est trop tôt pour penser qu’elle pourrait être pressentie dans la circonscription de Repentigny ». Notons que si Mme Longpré se présente dans Repentigny, elle devra affronter Scott McKay, député péquiste présentement élu dans L’Assomption.

Enfin, le chef de la Coalition entrevoir un « bel atterrissage » dans la région, ayant déjà consulté certaines personnes, il cite entre autres la mairesse de Repentigny, Chantal Deschamps, et le maire de L'Épiphanie, Benoît Verstraete.

McKay réagit

Joint par téléphone à la suite de la sortie de M. Legault, l’actuel député du comté de L’Assomption, Scott McKay, a d’abord tenu à mettre les pendules à l’heure en ce qui a trait à la question de la redéfinition de la carte électorale.

« En raison de la forte croissance démographique dans le sud de Lanaudière, le directeur général des élections a créé de nouvelles circonscriptions. Ainsi, dans la région de Lanaudière, la circonscription de L’Assomption comprendra les municipalités suivantes : ville de L’Assomption, secteur Saint-Gérard-Majella, L’Épiphanie ville et paroisse, secteur Le Gardeur, Charlemagne et Lachenaie (Terrebonne) ». Tandis que le comté de Repentigny inclura la ville de Repentigny et la paroisse de Saint-Sulpice.

Dans cette perspective et contrairement à ce qui a été dit à la suite de l’annonce de Legault à se présenter dans L’Assomption, le chef de la CAQ n’affrontera pas McKay aux prochaines élections, puisque même si ce dernier estime qu’il est dommage qu’il perde une partie de sa circonscription actuelle, il n’a pas l’intention de changer de comté (futur Repentigny), où demeure « la majorité de ses gens. »

« Cette décision de Legault de se présenter dans une circonscription ne comprenant aucun candidat peut être interprétée par certains comme un manque de courage. (…) Pour ma part, je crois que ça se situe entre le manque de courage et la fausse représentation, ce qui a été ma première réaction à la suite de son annonce. »

McKay annonce qu’il a l’intention de continuer son travail dans sa circonscription, en dépit de la sortie de Legault, à laquelle il n’accorde pas « une très grande importance ».

Organisations: Coalition pour l’Avenir du Québec, CAQ, ADQ Electrolux Fédération québécoise des directions d'établissements d'enseignement

Lieux géographiques: L’Assomption, Région de Lanaudière, Repentigny Hebdo Rive Nord Québec Paroisse de Saint-Sulpice Secteur Saint-Gérard-Majella Secteur Le Gardeur

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • réal richard
    22 décembre 2011 - 02:25

    Pour moi ce que je pence de la Caq ret un groupe de vire capot qui au lieu de défendre leurs idées dans un partie respectif se regroupe et le vrai nom de ce nouveau partie les vires capot qui leurs convient très bien.Du nouveau privé le système de santé faire faire plus d'argent qui.Aussi quand dans le système public ils manques de médecins pour soigner les familles ect..a qui le privé va être profitable .Je travaille depuis 25 dans CHLD privé conventionner les coupures pour faires plus d'argents au détriments du services au client .Les services auxiliaires (buandrie cuisine entretien ménager) au minimun pour plus de place au profit manque de médecin pas assez payant .Aqui le privé va servir nous le serons bientôt par le financement de ce partie ils y auras pas de surprise .M.Legault j'aurais aucun problème a vous confronté car je travailles de l'intérieur et vous votre gang pour moi la soif du pouvoir et nous vendre a rabais au privé donc pour moi la caq et l'adq un mariage pour quelle intérêt et dite moi pas pour nous car vous disiez pareille au pq .Problabement plus aussi pour l'éducation il est vrai que le système des écoles privé profite a une élite de notre société et si tes parents non pas assez d'argent le public est parfait pour eux.Plus de privé encore plus et tout repose sur la compétence des proffesseurs mais si nous avions le même système avec les politiciens la caq ne serais jamais venue au monde.Maintenant je me répète qui financeras la caq?

  • Cathy Lacombe
    19 décembre 2011 - 12:11

    J'espère simplement qu'il osera se pencher sur le dossier des garderies déjà existantes qui réclament la subvention à 7.00$. Nous avons besoin d'être enfin entendus!

  • Manon Leblanc
    16 décembre 2011 - 11:18

    Beau reportage, Olivia! Un privilège de rencontrer M. Legault; peu importe notre rapport à la politique. Je t'envie.

    • raymond lussier
      16 décembre 2011 - 11:56

      très heureux que monsieur Francois Legault est choisi sa place...je suis membre de l'ADQ....ET JE DEVIENDRAI MEMBRE DE CE NOUVEAU PARTI CAQ, aussitôt qu'il sera possible de le faire..merci monsideur Legault et Deltell

  • Robert Henri
    16 décembre 2011 - 11:04

    Monsieur Legault nous dit ici ses priorités mais ne nous dit en rien comment. Il veut attirer les entreprises privées. Il ne nous dit rien. Ni de gauche, ni de droite, ni souverainiste, ni fédéraliste mais qui s'abandonne au fédéralisme parce que le statu-quo est facile et que lorsqu'on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage. À voter pour n'importe-quoi, on obtient n'importe-quoi. Lorsqu'il a été élu dans Lanaudière, il a fait des miracles peut-être monsieur Legault ? Vous pouvez y croire mais réfléchissez bien avant de voter. À n'importe-quelle élection mais plus particulièrement les prochaines.