200 personnes viennent appuyer Scott McKay

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Par Pierre Chartier

C'est par un beau dimanche après-midi que les militants du Parti québécois de la nouvelle circonscription de Repentigny se sont déplacés en grand nombre pour venir donner un appui inconditionnel à Scott McKay qui sollicitera un deuxième mandat.

Une assemblée générale sans ondes de choc. Les réalisations de l’exécutif ont été présentées par la présidente sortante et nouvelle candidate dans L’Assomption, Lizabel Nitoi, qui semblait parfois émue lors de son discours. Un nouvel exécutif formé par 12 personnes viendra appuyer McKay dans sa quête d'une victoire.

Des finances qui se portent bien, si l'on se fie au rapport de trésorerie, et un député en grande forme qui a adressé un discours enflammé à la foule partisane.

Dans un premier temps, il a remercié ses collègues et amis d’être présents. Il a aussi profité de l'occasion pour remercier Mme Nitoi pour son passage à la présidence.

Il a également parlé avec ferveur de sa passion à servir sa circonscription et le Québec. Il a aussi rappelé quelques-unes de ses priorités locales pour la prochaine campagne électorale comme la voie réservée, la gare de L’Assomption, l’économie en général, les travailleurs à replacer chez Electrolux, la santé, l’éducation, sans oublier ses racines de développement durable « dans un Québec bleu et vert », pour paraphraser le député McKay.

Le député a aussi livré un vibrant hommage à Pauline Marois dans sa présentation. Il l’a décrite comme une femme d'action, de tête et de cœur. « De plus, avec elle, on sait où on s'en va. La première, c’est qu’avec elle, on est prêt à affronter n’importe quelle tempête! La deuxième, c’est que Pauline Marois, elle joue en équipe. Et je peux vous dire qu’elle est en train de rassembler une sacrée équipe : une équipe très solide », d’ajouter le député McKay.

S’affirmer, s’enrichir s’entraider!

Voici les pistes à retenir du long discours de Pauline Marois qui a dépecé au passage les Libéraux et les Caquistes de façon presque chirurgicale. Tous y sont passés. Jean Charest pour son inaction, dans tous les domaines : santé, ressources naturelles, aînés, déficit et économie.

La même chose pour François Legault, selon la chef du PQ. Mme Marois a parlé de la loi 101, de l’importance pour le PQ de la renforcer si elle prend le pouvoir, les changements de la taxe et bien entendu la quête d’un pays. Il va sans dire que les militants lui ont livré, à elle et Scott McKay, une longue ovation après le discours.

Les hostilités sont maintenant lancées pour une prochaine campagne électorale.

Organisations: Parti québécois, Electrolux

Lieux géographiques: Repentigny, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires