François Legault arpente sa circonscription

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Par Pierre Chartier

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, est venu faire le tour du propriétaire de sa nouvelle circonscription de L’Assomption le lundi 12 mars. Lors d’une conférence de presse au Buffet Mar-Chan (secteur Le Gardeur), il en a profité pour faire le point sur la prochaine campagne et les grands enjeux qui seront au cœur des débats.

Le chef de la CAQ François Legault était de passage dans le secteur.

D'entrée de jeu, M Legault a rappelé qu’il a fait ses devoirs et qu’il a une connaissance des dossiers locaux. Son horaire était chargé : rencontre avec les dirigeants du CLD, avec les maires de Charlemagne, L’Assomption et Repentigny, les dossiers de la fermeture d’Electrolux, la salle de spectacles, la revitalisation des parcs industriels… Tout y est passé pour démontrer son intérêt à résoudre des enjeux locaux.

Santé et économie au centre des débats

François Legault se dit préoccupé par la situation des hôpitaux et des salles d’urgence plus particulièrement à l'Hôpital Pierre-Le Gardeur. Il se dit aussi tarabusté que plusieurs personnes de la région, près de 27 %, n’ont aucun accès à un médecin de famille.

Pour ce qui est de son envie de former une nouvelle formation politique, il est formel. « Que ce soit à titre de premier ministre ou dans l’opposition, je reviens pour dix ans, point à la ligne. Pas pour m’accrocher comme certains autres le font, mais pour dix ans. Dans ma carrière, tout a été clair. J'ai fait dix ans chez Air Transat, dix autres au PQ et maintenant dix ans pour la CAQ. Nous allons faire de la politique de façon différente. »

Sortons le couperet

Les orientations de François Legault sont claires en éducation. On parle entre autres d’abolition des commissions scolaires, de la mise en place d’un système d’évaluation des professeurs. En santé, il prévoit abolir les agences de santé. Chez Hydro-Québec, il fait référence à l'abolition de 4000 emplois. Il est conscient que certains groupes n’aimeront pas cette façon de faire, mais il affirme : « il faut avoir le courage de ses convictions. »

Concernant les sondages, le chef de la CAQ ne s’en fait pas outre mesure : « J’étais le premier à dire qu’il faut faire attention. Les sondages sont une photographie à un moment précis. Lorsque les élections seront déclenchées, nous allons voir les vrais sondages », affirme-t-il.

Et d’après ses sources, les élections pourraient se faire au mois de mai. Pour ce qui est de l'annonce du futur candidat qui affrontera McKay dans Repentigny, rien n’est officialisé, mais on devrait avoir des nouvelles très bientôt, si on se fie aux propos de François Legault.

Organisations: Coalition, CLD, Hôpital Pierre-Le Gardeur Air Transat Hydro-Québec

Lieux géographiques: Repentigny, Québec, Secteur Le Gardeur Charlemagne

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires