Élections partielles à Saint-Sulpice : Michel Champagne présente ses engagements

Geneviève
Geneviève Geoffroy
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

De passage dans les bureaux de TC Media à Repentigny, le candidat à la mairie, Michel Champagne, accompagné de Maurice Prud’homme, candidat au poste de conseiller, prend cinq engagements envers les citoyens de Saint-Sulpice.

Michel Champagne et Maurice Prud’homme

S’il est élu, Michel Champagne compte baisser les salaires des conseillers et du maire de 15 %, évaluer la pertinence du poste de contremaître, garantir un accueil courtois à l’Hôtel de Ville par la mise en place d’un registre et continuer dans la voie qu’a prise le présent conseil quant à l’encadrement de l’exploitation des gaz de schiste. Finalement, à titre personnel, Michel Champagne et Maurice Prud’homme comptent verser 10 % de leur salaire, à parts égales, au Service des loisirs et à la Maison des jeunes. « Les jeunes sont notre avenir et il faut s’investir avec eux », croit Michel Champagne.

« Le retour au bon sens »

Michel Champagne et Maurice Prud’homme estiment que la mise en place de ces mesures permettra « une meilleure rigueur administrative et le retour au gros bon sens ».

« On ne hausse pas son salaire de 30% alors que l’on débute un mandat, commente Michel Champagne. En voyez-vous beaucoup des augmentations de salaire en début d’emploi? »

En plus de questionner cette hausse de salaire votée en 2009 par les membres du nouveau conseil municipal, Michel Champagne critique plusieurs décisions prises par ce dernier, notamment les hausses de taxes, qu’il évalue à 17% depuis 2009, les coûts reliés à l’implantation du jeu d’eau, évalués à près de 200 000$ ainsi que des frais d’avocats estimés par le candidat Maurice Prud’homme à plus de 128 000$ en moins de trois ans. « De 2007 à 2009, les frais d’avocat étaient de 56 000$, ils ont doublé entre 2010 et 2012, c’est inacceptable», mentionne Maurice Prud’homme.

En plus de s’attaquer à la gestion de la municipalité, Michel Champagne qualifie également l’équipe présente de non sérieuse, s’appuyant sur le fait que deux conseillers ont démissionné depuis le début de leur mandat. « La municipalité de Saint-Sulpice a besoin de représentants solides, capables d’imposer le respect », relève-t-il, se gardant bien de dire qu’ils se présentent en équipe avec Maurice Prud’homme.

« Nous sommes deux candidats indépendants qui ont la même vision », précise ce dernier.

À la lumière de ses engagements, s’il revient à la tête de la municipalité, Michel Champagne compte remettre la municipalité en bonne santé financière et offrir davantage de services à la population, notamment en « rebâtissant la relation de confiance avec le Service des loisirs de la municipalité », prétendant que le présent conseil municipal entretient une relation malsaine avec Léo Chaussé, responsable dudit service.

Questionné à savoir quelle était la vision à long terme pour les citoyens de la paroisse, le maire défait en 2009 après plus de 20 ans à la tête de la municipalité, répond ceci : « À la même place que je l’ai menée au cours des 20 dernières années, c’est-à-dire dans un état d’équilibre et de sérénité ».

Au cours des semaines qui suivront, Michel Champagne et Maurice Prud’homme feront du porte-à-porte afin de faire la promotion de leurs engagements. Un envoi postal est également prévu. Dans ce dernier, les citoyens recevront les détails sur les cinq engagements des candidats.

Et le quai?

Pour Michel Champagne, la problématique qui entoure la question des quais municipaux - qui oppose les citoyens de l’île, les entreprises et la municipalité - dure depuis plusieurs années et ne sera pas si simple à régler. Selon lui, la seule solution logique réside dans la construction d’un bras de mer, qui empêcherait l’accumulation de sédimentation sur le site. « On parle d’une solution à long terme, mais aussi d’un énorme montant d’argent (1 M$); il faudra voir avec la population et les entreprises de l’île s’ils désirent prendre cette direction. »

Le vote

Les élections partielles pour élire un nouveau maire ainsi qu’un conseiller se tiendront aux dates suivantes :

Vote par anticipation : le dimanche 21 octobre au Centre Léo-Chaussé, de midi à 20h

Vote régulier : le dimanche 28 octobre au Centre Léo-Chaussé de 10h à 20h.

Organisations: Conseil quant à l’encadrement de l’exploitation des gaz de schiste, Service des loisirs, Maison des jeunes

Lieux géographiques: Saint-Sulpice, Saint-Sulpice.S’

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires