Goûter avant d’acheter

Bernard
Bernard Landreville
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Que ce soit dans une fromagerie, une charcuterie fine, une chocolaterie ou une brûlerie, il est presque toujours possible de goûter avant d’acheter.

La chose est logique, quand on pense au coût de certains fromages ou cafés. Alors, imaginez si l’on pouvait goûter le vin avant d’en acheter une ou plusieurs bouteilles.

Depuis peu, il est maintenant possible de le faire dans certaines succursales de la SAQ, grâce aux stations de dégustations. Lors du dernier Salon des vins de Montréal, j’avais été en mesure de faire connaissance avec ces gadgets du futur qu’une agence avait installé dans son kiosque.

Il s’agit en fait d’un distributeur automatique de vin incorporé à un frigo qui maintient le vin à température idéale. L’appareil muni d’une vitre permet au consommateur de voir l’étiquette de la bouteille convoitée et de se servir une quantité calibrée à 30 ml au moyen d’une carte prépayée.

Dans les succursales où ces stations sont installées, il semble que les ventes de vins avoisinant les 30 $, 40 $, même 50 $ sont plus fréquentes du simple fait de pouvoir y goûter auparavant.

Sauf pour les deux SAQ Signature, les succursales équipées de tels appareils sont des Sélection Nouveau concept; ce sont pour la plupart des succursales nouvellement rénovées, voire complètement neuves.

Une trentaine ont vu le jour dans le réseau et la succursale la plus près de Repentigny est située à Pointe-aux-Trembles, sur la rue Sherbrooke, où nous sommes allé faire un tour.

L’appareil est installé dans un endroit stratégique et il est chargé de bouteilles sélectionnées par les conseillers en vin de la succursale. Des cartes spécialement conçues pour cet appareil sont offertes aux caisses en tranches de 5 $, 10 $ ou 20 $, qui peuvent être renouvelées sur demande.

Les bouteilles proposées doivent coûter un minimum de 25 $ et une variété de produits sont offerts. Ainsi, nous retrouvons souvent une section de vins blancs, quelques sections de vins rouges et même des boissons alcooliques plus fortes comme le Cognac ou le Scotch. Cependant, ces derniers sont offerts en plus petites quantités de 15 ml pour éviter les abus. L’appareil est d’ailleurs conçu afin d’éviter que quelqu’un puisse consommer à répétition un alcool ou un vin.

L’achalandage semble varier selon les régions où sont installés les distributeurs. Ainsi, c'est que dans les succursales Signature, la clientèle étant déjà portée sur les vins plus rares et donc plus chers, il est fréquent de voir la clientèle essayer un vin à 100 $.

« Par contre à Pointe-aux-Trembles, les bouteilles proposées sont plus abordables, mais répondent aux goûts des clients », affirme Martin Plouffe. De son côté, Claude Campeau de la même succursale rappelle que l’intérêt se porte surtout sur les nouveautés ou nouveaux arrivages et les exclusivités.

Un appel à la succursale Sélection de Repentigny nous a permis d’apprendre qu’il y a des projets dans l’air, soit d’agrandissement ou de transfert, mais rien n’est encore officiel pour le moment.

Donc, si vous souhaitez essayer ce concept, vous devrez vous déplacer jusqu'à Pointe-aux-Trembles, Terrebonne ou encore lors d’un voyage au centre-ville.

Organisations: SAQ

Lieux géographiques: Pointe-aux-Trembles, Montréal, Repentigny Rue Sherbrooke

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires