Des petits soleils défilent sur le tapis rouge du THC

Marie-Pierre
Marie-Pierre Gervais
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Spectacle-bénéfice « Le Tournesol, une fleur différente »

« Je n’aurais pas pu refuser la présidence d’honneur parce que j’adore Jason Lang, porte-parole de l’Association de parents d’enfants trisomique-21, Lanaudière (APETL), mais surtout pour les enfants trisomiques. Ces êtres tellement lumineux ont quelque chose de plus que les autres. Ce soir, on ressent cette belle folie et l’effervescence qui les animent. C’est beau à voir », exprime Thérèse Parisien, présidente d’honneur de la troisième édition du spectacle-bénéfice « Le Tournesol, une fleur différente », au profit de l’Association. L’événement s’est déroulé le mardi 24 avril, au Théâtre Hector-Charland devant une salle comble.

Les enfants trisomiques, véritables vedettes de la soirée, ont foulé le tapis rouge sous l’œil de parents et de spectateurs, en compagnie d’artistes qui se sont prêtés au jeu. Entre autres, Véronic DiCaire, Marc Déry, Jason Lang, Christian Marc Gendron et les animateurs, Vincent Lemay-Thivierge, Amélie Grenier et Martin Beaucage, ont défilé sous les projecteurs.

Selon, Chantal Crivello, coordonnatrice à l’APETL et maman d’un garçon trisomique de 16 ans, cette troisième édition a été couronnée de succès. En tout, c’est 35 jeunes trisomiques qui ont pris part au spectacle, jumelés avec des artistes ou des éducateurs. « Les enfants étaient fiers de voir des artistes et de prendre des photos avec eux », ajoute-t-elle.

Le moment fort, selon la coordonnatrice, est le numéro de Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau. « Sur la chanson Le soleil de ma vie, tous les enfants, un Tournesol dans les mains, sont montés sur scène avec les artistes. Ça représentait bien nos petits tournesols que sont nos enfants, ces soleils de nos vies », raconte-t-elle.

Une activité de sensibilisation

L'auteur-compositeur-interprète, Jason Lang, est le porte-parole de l’Association, depuis 2006. Il est aussi papa d’une petite fille trisomique. Depuis la première édition du spectacle-bénéfice, il est responsable du volet artistique de l’événement. « C’est un gros morceau pour l’Association; il est généreux avec les membres et les jeunes. Sans lui, il n’y aurait pas de spectacle-bénéfice », confie Mme Crivello.

Cette année, la coordonnatrice remarque qu’il y avait plus de gens de l’extérieur, « sans doute à cause de la grande visibilité que nous a faite la présidente d’honneur dans les médias », ce qui a permis à l’Association de remplir un volet de sensibilisation du public.

« De la sensibilisation, nous en ferons toute notre vie. Un événement comme celui du 24 avril nous permet d’amasser des fonds, mais aussi de sensibiliser la population à notre cause pour ainsi faire valoir le potentiel de nos jeunes trisomiques. Ils ont certes un handicap, mais ils sont pleins de potentiel. Ils ont leur place dans la société et ont le droit de faire ce qu’ils aiment dans la vie. Plus on en parlera et plus on les verra, alors plus facilement ils seront acceptés », exprime Mme Crivello.

La coordonnatrice estime que l’Association a amassé près de 20 000 $ lors de ce spectacle-bénéfice. Une partie de ces fonds servira à l’aménagement extérieur de la Maison Sutton synergie trisomie-21 de Lanaudière, et à l’amélioration des services offerts aux membres. On peut s’attendre à une quatrième édition dans les prochaines années.

Organisations: Théâtre Hector-Charland, Association de parents d’enfants, Maison Sutton

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires