Marie-Lise Pilote : réconfortante… mais aussi surprenante!

Valérie
Valérie Houle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Réconfortante, Marie-Lise Pilote? Absolument! Avec sa spontanéité, sa franchise et son plaisir évident à parler aux gens, c’est le genre de personne avec qui on irait s’asseoir pour jaser pendant deux heures. Ça tombe bien, puisqu’elle sera en spectacle chez nous, au Théâtre Hector-Charland, le samedi 20 octobre, afin de présenter son quatrième one woman show.

Pour Marie-Lise Pilote, se retrouver sur scène, c’est comme quelqu’un qui s’entraîne : au début, on a mal partout et de fois en fois, c’est moins pire. C’est ainsi qu’elle voit l’apprentissage de ses textes et après un été de rodage, elle est fin prête à faire rire la foule au Théâtre Hector-Charland le 20 octobre.

« Ah, ça va être un bon show, je suis tellement fière! », s’exclame d’emblée Marie-Lise Pilote lorsqu’on lui demande à quoi s’attendre de son nouveau spectacle d’humour, après 13 ans d’absence sur les planches. « En plus, vous êtes chanceux, j’ai rodé le spectacle tout l’été et maintenant j’arrive chez vous bien préparée », ajoute l’humoriste, clairement impatiente de se retrouver sur scène.

Juste du « fun »

Marie-Lise Pilote indique qu’avec les spectacles qui s’en viennent, le « vrai fun » commence. L’artiste polyvalente a en effet participé au script-édition de son propre one woman show, ce qui a exigé plus de travail que les spectacles précédents. « En rodage, il y a toujours une partie de toi qui travaille afin de changer telle ou telle chose, explique-t-elle. Mais là, c’est fait, je ne travaille plus en jouant, j’ai juste du fun. »

L’humoriste n’hésite pas à avouer que c’est exactement pour cette raison qu’elle est revenue en humour. « Ça me tentait, j’avais envie de me retrouver là », dit-elle simplement.

Elle avoue aimer l’effervescence de la création, la collaboration avec les différents professionnels, comme le metteur en scène, le décorateur, etc., mais lorsqu’arrive le moment de jouer, c’est la partie de « l’abandon ». « Tout est placé pour, je me permets de m’abandonner au public, je ne récite plus des textes, je leur raconte des histoires. »

C’est la première fois que Marie-Lise Pilote participe à la script-édition de son spectacle. « Mais j’ai toujours participé au brainstorming des auteurs pour que les textes me collent bien à la peau, souligne-t-elle. Dans le fond, je raconte mes expériences, mes histoires et je veux bien les ressentir. »

Sans prétention ni complaisance, elle confie qu’elle était maintenant « rendue ailleurs. J’avais envie de me faire confiance. De toute façon, je transformais souvent mes textes auparavant, j’ajoutais des nouveaux gags à mon goût, alors c’était le moment. »

Marie-Lise et les autres femmes

Marie-Lise Pilote se dit très satisfaite de son spectacle, mais pas seulement pour les textes, mais aussi parce que selon elle, les filles dans la salle se reconnaissent.

« On m’a toujours dit que j’étais représentative des femmes de mon âge et des plus jeunes et j’espère qu’elles vont triper autant que moi, s’enthousiasme l’humoriste. Surtout concernant les plus jeunes, qui m’ont connue à Ma Maison Rona et qui sont curieux de me voir en humour. Un des plus beaux cadeaux qu’on m’a faits est qu’une jeune femme est venue me voir en me disant que j’avais toujours fait rire sa mère et qu’elle l’avait accompagné à mon spectacle avec des doutes. Finalement, la fille a plus ri que la mère et j’étais tellement contente d’entendre ça. »

Marie-Lise Pilote veut aussi profiter de la tribune que lui offre la scène pour passer ses messages, mais sans moraliser son public. « Je parle des sujets qui me touchent et qui concernent beaucoup de filles, laisse-t-elle savoir. Par exemple, j’aborde le fait de travailler dans un milieu masculin pour une fille, ce dont j’ai fait toute ma vie en humour, la place des femmes dans les églises, le bien-être sans se faire remonter la face et autre chose… »

Bien entendu, Marie-Lise Pilote ne se gêne pas pour exploiter sa force et sa passion : l’improvisation. « C’est un show qui suscite beaucoup de réactions et je fais répondre les gens. Quand j’aborde les métiers non traditionnels, il y a bien sûr beaucoup de filles qui réagissent, mais bien des gars qui crient "chou!" et c’est formidable. »

Pilote et filles

Même si elle retourne sur scène, Marie-Lise Pilote n’abandonne pas ses projets en cours, entre autres sa collection de vêtements de travail pour femmes, Pilote et filles. « C’est mon bébé, je ne peux pas laisser tomber ça! », témoigne-t-elle.

D’ailleurs, une nouvelle botte de la collection arrivera bientôt sur le marché. « C’est une botte à cap d’acier révolutionnaire, vous n’avez jamais vu ça! On a voulu développer une botte légère et on est vraiment fier », laisse filtrer l’artiste, en laissant planer le mystère du design.

Organisations: Théâtre Hector-Charland, Ma Maison Rona

Lieux géographiques: Ah

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires