Collège de l’Assomption : portrait d’une grande institution

Valérie
Valérie Goulet
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Fondé en 1832, par le prêtre François Labelle et les médecins Louis-Joseph-Charles Cazeneuve et Jean-Baptiste Meilleur, le Collège de l’Assomption (CLA) a longtemps tenu un cortège de professeurs composé exclusivement de prêtres.

Il faut attendre la Révolution Tranquille dans les années 1960, pour que des enseignants laïcs s’ajoutent à la liste des professeurs et vingt autres années pour qu’en 1986, un premier recteur laïc se voit donner le titre de directeur du Collège. Cette annonce met alors fin à la longue lignée religieuse des dix-huit prêtres qui avaient assumé la direction du Collège depuis sa fondation.

Un vent de changement

Pendant plus d’un siècle, le Collège de l’Assomption est uniquement destiné aux garçons. L’année 1965 marque d’ailleurs un tournant important car dès lors, l’établissement accueille les filles de niveau collégial et l’année suivante au niveau secondaire.

En ce qui a trait aux programmes d’éducation, à la fin des années 1980, des programmes d’études pré-universitaires et certains programmes de formation professionnelle font leur entrée. Le visage de l’enseignement collégial tel qu’on le connait aujourd’hui prend forme à cette même époque.

Une nouvelle page d’histoire

Le 4 août prochain marquera un événement important dans l’historique du Collège car pour la toute première fois, la direction générale sera assumée par une femme. Les membres de la Corporation du Collège de l’Assomption ont nommé Danielle Lacroix au poste de la direction pour un mandat de trois ans.

Ayant elle-même étudiée au Collège, Mme Lacroix, est une femme de cœur qui possède aussi plusieurs années d'expérience à la tête d'une école secondaire privée, soit l'Académie Ste-Thérèse. C’est donc avec enthousiasme qu’elle prendra la place du directeur général par intérim, Yvon Tousignant. « Je comprends que je serai la première femme, mais c’est avant tout une fierté de représenter le Collège. Lorsque j’ai posé ma candidature, il y avait aussi le côté sentimental qui entrait en jeu. C’est un retour aux sources. C’est aussi l’occasion de redonner, puisque j’ai tellement appris ici », témoigne-t-elle.

Les valeurs du Collège

La mission que s’est donné le CLA au fil des ans, est principalement d’amener ses élèves à être responsables et autonomes dans leurs apprentissages. Le Collège met aussi en valeur des orientations fondamentales comme l’esprit d’initiative, le sens de l’autonomie et de la créativité, l’ouverture d’esprit et de l’entrepreneurship.

Le Collège de l'Assomption est aussi reconnu dans la région pour son grand potentiel sportif. Bon nombre de leurs équipes sportives et athlètes s’illustrent à l’extérieur, notamment les équipes de cross-country qui ont remporté cinq des six bannières au niveau régional. De plus, le CLA joue un rôle important dans la naissance de la Corporation Hector-Charland, qui administre depuis 1999 le théâtre du même nom à situé en face sur le boulevard l’Ange-Gardien.

Organisations: Corporation du Collège de l’Assomption, CLA, Académie Ste-Thérèse Corporation Hector-Charland

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires