Le Chantier de la persévérance scolaire fait son apparition dans la MRC

Valérie
Valérie Houle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La table est mise à des pistes de solutions

Le Chantier de la persévérance scolaire est une nouvelle initiative dans la MRC de L’Assomption.

Le scolaire, l’économique, le communautaire, le municipal et tous les domaines qui touchent de près ou de loin à la persévérance scolaire ont été conviés à travailler ensemble pour améliorer la réussite éducative et la persévérance scolaire dans la MRC de L’Assomption.

Une quarantaine de participants représentant diverses organisations, tels que la Corporation de développement communautaire (CDC) MRC de L’Assomption, Uniatox, le Carrefour jeunesse-emploi L’Assomption, la Chambre de commerce Pierre-Le Gardeur de Repentigny, le Centre local de développement (CLD) de la MRC de L’Assomption et plusieurs autres se sont rencontrés le mardi 21 février au Centre récréatif de Repentigny pour accorder la priorité à certains constats locaux reliés à la réussite éducative et à la persévérance scolaire.

En continuité avec les Journées de la persévérance scolaire, qui se sont déroulées il y a quelques jours seulement et issue d’une mobilisation des divers partenaires souhaitant des actions collectives concrètes dans la MRC, cette rencontre s’inscrit dans une démarche qui cible une meilleure concertation des organisations.

Responsabilités collectives

La démarche du Chantier de la persévérance scolaire reconnaît que l’enfant se développe grâce à ses interactions continuelles et réciproques avec son environnement, c’est-à-dire la famille, l’école et la communauté. Tous les systèmes qui gravitent de près ou de loin autour de l’enfant peuvent avoir un effet sur le développement de celui-ci. La réussite éducative des élèves est donc influencée par le résultat dynamique des interrelations entre l’élève et son environnement.

Un travail d’analyse de données quantitatives et qualitatives a été effectué en prévision de la rencontre afin de favoriser la priorisation nécessaire à la démarche. Les participants avaient l’occasion d’échanger en sous-groupes pour se faire une tête sur les constats pour ensuite cibler un constat par environnement.

Quatre constats guideront les prochaines étapes de la démarche. Le premier constat est que les problèmes de comportement et sa santé mentale sont à la hausse chez le jeune. Deuxièmement, pour la famille, on a remarqué que des changements ont été aperçus dans les pratiques éducatives et dans la façon d’assumer le rôle de parent.

Troisièmement, à l’école, les parcours scolaires sont diversifiés et disponibles, mais ceux-ci sont peu connus et valorisés. Il faut donc, selon le quatrième constat, améliorer la collaboration entre l’école, la famille et la communauté.

Ces constats seront étudiés et guideront la prochaine discussion, qui aura lieu dans les prochains mois lors d’une autre rencontre du Chantier de la persévérance scolaire. (VH)

Organisations: Chantier, Corporation, Carrefour Chambre Centre local CLD Centre récréatif de Repentigny

Lieux géographiques: MRC de L’Assomption, MRC de L’Assomption.Une

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires