L’Hebdo chante pour Héma-Québec avec les élèves de cinquième année

Marie-Pierre
Marie-Pierre Gervais
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Cette semaine, l’Hebdo débarque à l’Académie François-Labelle dans le cadre de leur collecte de sang qui aura lieu le mardi 27 mars. Pour l’occasion, les trois classes de cinquième année ont dévoilé à l’équipe de l’Hebdo Rive Nord leur chanson composée dans le but de sensibiliser les gens sur l’importance de donner du sang. Ils ont profité du passage des journalistes pour leur lancer un défi : apprendre leur chanson. Défi que l’équipe a su relever avec amusement!

L’organisation de la collecte représente plusieurs semaines de travail pour les élèves et les enseignants. Les jeunes sont d’abord sensibilisés à la cause et se voient ensuite attribuer des tâches précises. Certains seront affectés à l’accueil, à la circulation, au prélèvement, bref, ils accompagnent les adultes à chacune des étapes que constitue une collecte de sang.

« L’organisation de cet événement représente un grand défi pour les élèves. Ils doivent apprendre à livrer un message clair et à surmonter leur gêne pour recruter des adultes qu’ils ne connaissent pas nécessairement. Le jeune part avec son guide du recruteur et lorsqu’une personne hésite à participer à la collecte, l’élève doit sortir ses arguments pour convaincre le futur donneur », explique Martine Cusson, professeure. « C’est une belle façon de se surpasser. Les jeunes en retirent une grande satisfaction », ajoute-t-elle.

Des élèves sensés et sensibilisés

Une équipe de jeunes relationnistes arborant les couleurs d’Héma-Québec attendait patiemment les journalistes pour parler de leur collecte de sang. Pour ces jeunes, l’importance de s’impliquer dans ce projet social vient du fait qu’ils sentent qu’ils font la différence. Leur geste vient en aide à plusieurs enfants et adultes qui ont besoin de sang pour poursuivre leurs rêves. « Ça fait trois ans que les élèves de cinquième année s’impliquent dans une collecte de sang et nous sommes fiers de poursuivre le projet », confie une élève en « conférence de presse ».

Cette année, les élèves ont eu l’initiative de composer une chanson qui fait le lien entre la matière étudiée en classe. « Sur le même air, chaque classe a composé une chanson. Ensuite, nous réunirons les trois chansons pour en faire une seule. C’est une belle façon de renforcer la notion d’entraide et de coopération qui ressort du projet de la collecte de sang », raconte Mme Cusson.

Ce qu’ils retiennent de leur implication dans l’organisation de cette collecte de sang? Le défi à relever pour recruter les donneurs. « Ce n’était pas toujours facile parce que parfois il fallait convaincre les adultes », explique un jeune. L’objectif de la collecte est de recueillir 110 dons. À ce jour, les élèves ont recruté 122 donneurs, ce qui leur laisse croire que la collecte sera un succès. De cette expérience, ils ont beaucoup appris sur l’importance du don de sang et bon nombre d’entre eux ont exprimé le désir de donner lorsqu’ils seront grands. « Nous tenons à remercier les donneurs pour leur courage et leur sensibilité. Sans eux, des jeunes ne pourraient pas réaliser leurs rêves », expriment les élèves en conclusion de leur « point de presse ».

Un geste qui compte

Pour Fanny Bellemare-Martin, conseillère en organisation des collectes chez Héma-Québec, l’implication des jeunes pour la cause du don de sang est d’une grande importance. « C’est fantastique que les jeunes s’impliquent ainsi. Ce sont eux la relève de futurs donneurs. Certains d’entre eux feront peut-être le saut à 18 ans et donneront du sang », commente-t-elle. Le fait de s’impliquer le jour de la collecte n’est pas non plus sans conséquence. C’est selon elle, une belle façon de démystifier le don de sang et son déroulement en plus de les sensibiliser à l’importance de la cause.

« Un jeune qui recrute pour une collecte de sang ça parle beaucoup aux adultes. Ces derniers veulent s’impliquer avec leurs enfants et ça fait de belles collectes », explique-t-elle.

Mme Martin rappelle que la banque de sang appartient aux Québécois et qu’il est important de s’impliquer pour construire une banque saine. Chaque jour, 1000 dons de sang sont nécessaires pour répondre aux besoins de la population.

La collecte de sang de l’Académie François-Labelle aura lieu le mardi 27 mars, entre 13h30 et 20h, au 1227, rue Notre Dame à Repentigny.

Organisations: Héma-Québec, Académie François-Labelle

Lieux géographiques: Hebdo Rive Nord, Rue Notre Dame, Repentigny

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • liliane
    27 mars 2012 - 10:23

    Bravo et bel initiative. De quelqu'un qui consomme de vos produits sanguins (transfu mensuel) depuis maintenant 5 ans. Merci de donner. Ca ne coute rien, les gens sont fins, il y a des beignes et du café ! Il y a des gens formidables qui s'occupent de vous, aux p'tits oignons !C'est une place de rencontre de gens positifs ! C'est un geste d'altruisme! On est jamais à l'abri ! Cancer, système immunitaire déficient, maladie de Crohn, colite infectueuse, leucémie, manque de plaquette, manque de globule rouges, opérations à coeur ouvert, transplantations.... changez le monde et donner de l'espoir de vivre ! Commencez à changer le monde en donnant en faisant un don de sang ! Merci