Faites gaffe aux piétons à L’Assomption

Kassandra
Kassandra Martel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Semaine de la police : la courtoisie au volant aux traverses de piétons

« À L’Assomption, on respecte nos piétons », voilà le slogan qui motive les policiers à faire respecter la courtoisie au volant aux traverses de piétons. Selon le Code de la sécurité routière, les conducteurs doivent laisser passer les marcheurs, lorsqu’ils sont aux endroits indiqués.

Tous les midis de cette semaine, de mardi à vendredi, les policiers sont visibles à certaines traverses de piétons. Leur but est d’informer les conducteurs et les promeneurs sur le respect du code routier et sur la courtoisie au volant. « Les gens au Québec n’ont pas la mentalité d’arrêter aux traverses pour laisser passer les piétons. Par contre, ces derniers ne prennent pas leur place », déclarait l’agent Sébastien Martel.

Selon les agents qui s’occupaient de cette opération, l’amende remise aux conducteurs est de 50$, plus les frais administratifs, en vertu des règlements municipaux, pour manque de courtoisie au volant. Par contre, selon le Code de la route, ce type d’infraction est pénalisé d’une amende de 154$ plus les frais administratifs. Le montant dépend surtout de l’ampleur de l’infraction.

Il arrive que les policiers remettent une amende aux piétons, mais c’est plus rare et cela se fait en des cas d’infraction majeure.

L’opération de cette semaine revient souvent. Par contre, dans le cadre de la semaine de la police, elle est informative plus que répressive. Très peu de contraventions seront remises, à moins de cas extrêmes. « Les gens réagissent généralement bien à ce type d’activité », affirme l’agent Joey-Marco Longo.

Lieux géographiques: L’Assomption, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires