Marc-André Corbeil s’amène en renfort

Guillaume
Guillaume Lepage
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le receveur Marc-André Corbeil a maintenu une moyenne au bâton de .300 cette saison. Photo : Kevin J. Rattery

Le Royal de Repentigny a acquis, mercredi dernier, les services du receveur Marc-André Corbeil des Guerriers au Grand Bazar de Granby. En retour, le Royal cède le receveur Keven Trépanier, un choix de premier tour au repêchage de 2012 qu’il avait acquis dans une transaction avec les Associés de Laval, ainsi qu’un choix de sixième ronde en 2013.

Rappelons que le Royal s’est fait ravir le premier rang par Montréal en encaissant quatre défaites à ses six dernières rencontres. L’acquisition de Corbeil viendra donc améliorer l’offensive de la formation repentignoise. Le frappeur gaucher de 21 ans a maintenu une moyenne au bâton de .300 avec un circuit et dix points produits en 40 présences à la plaque cette saison.

Le directeur général et entraîneur-chef, Dany Prata, se réjouit de l’arrivée d’un puissant gaucher dans son alignement. « Il a été champion frappeur l’année dernière avec un moyenne de .390 au bâton. Nous avions vraiment besoin d’un joueur capable de frapper entre la troisième et la cinquième position», dit-il.

Il ajoute que Marc-André Corbeil remplira le même rôle défensif que Keven Trépanier, c’est-à-dire qu’il sera à son poste derrière le marbre occasionnellement. Le reste du temps, il sera utilisé comme voltigeur de gauche ou bien comme frappeur désigné. D’ailleurs, à son premier match avec le Royal, Corbeil a été utilisé comme frappeur désigné, produisant un point dans la victoire.

Keven Trépanier quitte

Dany Prata affirme avoir fait cette transaction pour le bien de son équipe et pour celui de Keven Trépanier. « Il a besoin de jouer chaque jour, et nous ne pouvions pas lui offrir cette chance ici. Il peut être receveur partant partout dans la ligue, sauf ici », indique-t-il. Il ajoute que le Royal avait besoin de changement, et qu’il devait bouger pour améliorer sa formation comme l’ont fait la majorité de ses adversaires.

L’homologue de Prata chez les Guerriers, Mathieux Rochefort, regarde vers l’avenir avec l’arrivée de Trépanier dans sa formation. Le receveur de 19 ans qui peut aussi évoluer à l’arrêt-court et au champ gauche, a maintenu une moyenne au bâton de.286 avec un circuit et neuf points produits en 19 parties avec le Royal. Il en est à sa première saison dans la Ligue de baseball junior élite du Québec.

Organisations: Royal de Repentigny, Associés de Laval, Ligue de baseball junior

Lieux géographiques: Montréal, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires