Les Sphinx posent toute une énigme aux Grenadiers

Pierre
Pierre Chartier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les joueurs de l'équipe de hockey juvénile des Sphinx du Collège de l’Assomption ont laissé leurs complexes au vestiaire lors du premier match de la saison qui avait lieu le mercredi 10 octobre. Au menu, un match contre les Grenadiers de l'école Louis-Philippe-Paré de Châteauguay.

Les Sphinx entreprennent leur deuxième saison et ils avaient l’intention de briser la glace rapidement. Il faut dire que l’équipe a connu un bon camp d’entraînement avec une récolte de deux victoires contre un match nul.

En début de rencontre, les Grenadiers ont tenté d’imposer le rythme sans succès. Les protégés de Francis Collin et de Marc Girouard sont restés calmes et ils ont pris le contrôle du match qui se déroulait âprement.

Lors d’un avantage numérique, le capitaine de l'équipe, Cédric Chedore, a enfilé l’aiguille pour donner les devants aux Sphinx qui n’ont jamais été ennuyés; le premier quinze minutes s'est terminé par la marque de 2 à 0 pour les locaux.

Lors de la deuxième période, le jeu a été un peu plus relâché. Les joueurs des Sphinx ont semblé laisser tomber le concept d’équipe au vestiaire pour travailler de façon un peu plus individuelle, car dans de nombreuses situations, ils ont commis des fautes. Par conséquent, si l'opposition avait été plus forte, les Grenadiers étant une équipe d’expansion, il aurait pu y avoir des conséquences fâcheuses.

Notons que les joueurs de l’Assomption ont mérité trois infractions de suite pour des gestes gratuits : obstruction, rudesse et double échec. Les adversaires n’ont pu combler l’écart. De plus, les Sphinx ont marqué à deux reprises pour prendre l’avantage dans le match par une marque de 4 à 0.

Un match à sens unique

Les Grenadiers n’avaient de dangereux que le nom! N’eut été de la performance hors du commun du gardien de but de Châteauguay, Sabrina Lebeau, la marque aurait été très différente. Elle a dû repousser plus de 50 lancers au cours du match et souvent dans des situations critiques.

Le troisième vingt a donné lieu à du jeu plus physique. Lors des cinq dernières minutes, les visiteurs ont semblé oublier que le but était de contrôler la rondelle, pas la tête des adversaires. D'ailleurs, un joueur de Châteauguay a été expulsé pour un plaquage par derrière digne de la LNH.

La marque finale est de 5 à 0 pour les Sphinx. Un bon début de saison.

Organisations: Collège de l’Assomption, école Louis-Philippe-Paré de Châteauguay.Les Sphinx, LNH

Lieux géographiques: Châteauguay

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires