Maison hantée : un travail de monstre

Geneviève Geoffroy genevieve.geoffroy@tc.tc Publié le 24 octobre 2012
La Maison hantée du Collectif du parc Colbert est en construction.

Publié le 24 octobre 2012

Photos par Stéphane Grégoire

C

Publié le 24 octobre 2012

Photos par Stéphane Grégoire

L

LOISIRS. Alors que les négociations au sujet des loisirs entre la Paroisse et la Ville de L'Épiphanie semblent être enterrées, les maires des deux municipalités ont accepté d'en dévoiler un peu plus au sujet des négociations dans ce dossier.

Rentrée des classes:Prudence en zone scolaire

Du 29 août au 16 septembre, le Service de police mènera son annuelle opération de la rentrée scolaire afin d’assurer la sécurité des enfants qui prendront le chemin de l’école. Les automobilistes sont ainsi invités à redoubler de prudence et à adopter des comportements sécuritaires sur la route.

«On va faire une vraie consultation publique»

VOTES. Monique Pauzé, députée bloquiste de Repentigny, compte organiser, à l'instar des autres partis fédéraux, une consultation publique sur la réforme du mode de scrutin, d'ici la mi-octobre.

TDA/H et rentrée scolaire, comment débuter l'année du bon pied?

TDAH. Composer avec un trouble déficitaire de l’attention, avec ou sans hyperactivité (TDA/H) peut parfois s'avérer ardu, autant pour celui qui le vit que son entourage, alors imaginez-vous le portrait à quelques jours de la rentrée. Sur invitation de l'organisme Panda de la MRC L’Assomption, les Dr Pearson et Dre Laberge proposent une conférence ayant pour but d'outiller les jeunes.

Une soirée-bénéfice au Bistro Le Coup Monté

CHARITÉ. Une soirée-bénéfice aura lieu le lundi 29 août au Bistro Le Coup Monté pour permettre à son propriétaire Mathieu Bonneau et son équipe d'amasser des fonds en vue de leur participation au 48 h de vélo de la fondation Fais-un-vœu (Make-a-wish) du 16 au 18 septembre.

Maison hantée : un travail de monstre

Geneviève Geoffroy genevieve.geoffroy@tc.tc Publié le 24 octobre 2012

Pour réussir à combler les besoins magiques des enfants, le Collectif du parc Colbert réalise un travail de monstre, qui nécessite pas moins de 50 heures de travail, réparties sur deux week-ends complets de dur labeur, afin de faire de cette quatrième édition de la Maison hantée un moment à faire frissonner petits et grands.

Les 20 et 21 octobre, la quinzaine de bénévoles du Collectif du parc Colbert ont travaillé d’arrache-pied afin de monter les murs de la Maison hantée, qui a pignon sur rue devant le parc Colbert à Repentigny.

Malgré la température maussade, les bénévoles ont abattu un travail de géant, pour ne pas dire de troll, le tout dans une ambiance d’harmonie et de dévouement. De dévouement? Effectivement. Puisque, en plus d’être de fervents amateurs de la « fête des morts », le Collectif du parc Colbert s’est allié, pour une deuxième année consécutive, à la Société canadienne du cancer.

Si, l’an dernier, ils ont réussi à amasser 2000 $, cette année, ils visent les 5000 $. Alors que tout sur le site sera offert gratuitement, du sac de bonbons au café de chez McDonald’s, les dons seront recueillis de manière volontaire. Une tente de la Société sera érigée sur le site du parc Colbert.

« L’an dernier, 2050 personnes sont venues nous visiter. Cette année, nous en attendons 3000. Si chacune d’entre elles donnait seulement 2 $, notre objectif serait atteint », mentionne le porte-parole du Collectif. Outre la Société du cancer et McDonald’s, le Groupe Jean Coutu offrira des ateliers ainsi que les pompiers du Service de sécurité incendie de la Ville de Repentigny.

Des frissons qui valent le détour

Pour cette quatrième édition, les petits monstres et les petites sorcières sont attendus, le mercredi 31 octobre, à la tombée de la nuit à la Maison hantée érigée devant le parc Colbert à Repentigny (secteur Le Gardeur), pour une incursion dans le monde des morts.

Les petits démons comme les petites princesses vivront une expérience frissonnante alors qu’ils rencontreront des personnages dignes de leurs films de peur favoris. Les sursauts sont aussi garantis puisqu’ils devront traverser une zone de noirceur totale ainsi qu’une « zone toxique » (la zone sera remplie de fumée artificielle et sans danger).

Qui, ou plutôt quoi, rencontreront-ils à travers ce labyrinthe? Ils devront s’armer de courage pour le savoir. Aussi, le fameux donjon en mouvement est de retour cette année, tout comme le cimetière extérieur ainsi que la « diseuse de bonne aventure ». Les enfants pourront lui poser leurs questions et ce sera un visage dans la boule qui leur répondra. Qu’ils prennent garde lors de la traversée du cimetière, morts-vivants et zombies risquent d’être au rendez-vous.