Des investissements de plus de 3 M$ à Charlemagne

Pierre Chartier pierre.chartier.a@tc.tc
Publié le 3 décembre 2014

Normand Grenier, maire de Charlemagne.

©Photo TC Media - Caroline Mireault

CONSEIL MUNICIPAL. À l'aube du budget annuel, qui sera déposé le mardi 9 décembre à compter de 18 h 30 à l'hôtel de ville de Charlemagne, les résidents présents à la séance régulière du mardi 2 décembre ont appris une bonne nouvelle en ce qui concerne des investissements dans la municipalité.

En effet, la chaîne Dollarama s'implantera sur le territoire de Charlemagne. Le nouveau bâtiment commercial représente des investissements de plus de 3 M$ et un apport de nouvelles taxes municipales, une nouvelle qui a été bien reçue par les résidants.

De plus, les élus vont de l'avant avec un projet de trois couloirs de glissade au parc de la Presqu'île. En effet, la ville vient d'octroyer un contrat de location de service d'enneigement mobile et de mise en forme de site de glisse à la firme Snö-Innovation qui va construire pour la saison hivernale 2014-2015 trois couloirs de descente et un autre couloir de remontée dans ce parc de la municipalité. Ce contrat, au montant de 7 700 $, permettra aux jeunes, et moins jeunes, de profiter des joies de l'hiver.

Charlemagne combat l'agrile du frêne

Lors de la séance du conseil, la municipalité a aussi mis de l'avant un plan d'action pour contrer l'agrile du frêne, un insecte ravageur qui cause de graves dommages aux frênes. Le maire, Normand Grenier, a souligné que cet insecte qui vient de l'Asie orientale a fait son apparition pour la première fois au Canada vers 2002. Le 18 septembre 2014, la communauté métropolitaine a adopté une stratégie de lutte contre l'insecte, et depuis le 1er avril 2014 la Ville de Charlemagne fait partie de la zone soumise à la règlementation de l'agrile du frêne; la municipalité a donc présenté son plan d'action.

La ville a procédé à l'inventaire des frênes sur les terrains municipaux et 35 d'entre eux ont été répertoriés. Un répertoire sur le domaine privé sera aussi réalisé. Une campagne d'information sera également mise sur pied afin de sensibiliser la population sur ce dossier. À ce jour 7 frênes sur les 35 ont reçu un traitement et le tout semble fonctionner puisqu'ils ne présentent plus aucun signe d'infection et, dans la perspective d'une infestation, l'arbre sera abattu et remplacé par un autre arbre provenant d'une autre essence.

Le train entre en gare…

En entrevue avec TC Media Hebdo Rive Nord, le maire de Charlemagne, Normand Grenier, qui porte au aussi le chapeau de président de la Commission du transport collectif de la MRC de L’Assomption, a voulu commenté les premiers pas de cette nouvelle option de transport collectif.

« Afin que les usagers puissent pleinement bénéficier de ce nouveau service de transport, le RTCR a modifié l’itinéraire de certains circuits en plus d’ajouter la nouvelle navette du circuit 5 qui assure un lien rapide entre l’arrêt situé à l’intersection du boulevard Iberville et de la rue Jacques-Plante à Repentigny et, jusqu’à la gare, via le boulevard Iberville, dont un arrêt au centre d’échange. J'invite donc les gens à monter à bord », mentionne Normand Grenier.

Celui-ci encourage la population à utiliser le transport collectif pour en profiter. Il a insisté sur la desserte du Réseau de transport collectif régional (RTCR) de la MRC de L’Assomption qui permettra aux usagers d’accéder sans souci à la nouvelle gare de Repentigny.