Avis de grève des chauffeurs d’autobus de Keolis

Le RTCR annonce la mise en place de mesures alternatives

Publié le 20 octobre 2016

Si le déclenchement de la grève générale illimitée se confirme, les usagers du RTCR pourront, à compter du lundi 24 octobre, consulter les nouveaux horaires temporaires

©TC Media - Stephane Gregoire

Devant l'annonce d’une grève des chauffeurs d’autobus chez Keolis Canada–Division Lanaubus, le jeudi 27 octobre, la direction du Réseau de transport collectif régional (RTCR) de la MRC de L’Assomption travaille actuellement sur la planification de la mise en place de mesures alternatives advenant le déclenchement effectif du conflit.

Si le déclenchement de la grève générale illimitée se confirme, les usagers du RTCR pourront, à compter du lundi 24 octobre, consulter les nouveaux horaires temporaires mis en place en visitant le site Internet du RTCR au www.gortcr.info.  Comme l'expliquait le directeur général, Michel Julien, le service à la clientèle demeure une priorité pour le RTCR. « Il est clair que nous sommes en train de mettre en place des mesures pour combler le fait que les chauffeurs pourraient déclencher la grève le 27 octobre prochain. »

Nous allons maintenir la desserte du service sur les lignes les plus achalandées Michel Julien, directeur général au RTCR

M. Julien ajoute : « Les usagers doivent comprendre que nous ne pourrons offrir 100 % des départs sur l’ensemble du réseau. Toutefois, nous allons maintenir la desserte du service sur les lignes les plus achalandées, notamment aux heures de pointe du matin et du soir, et principalement sur les circuits en direction de Montréal, ceux desservant le Campus régional de L’Assomption et certains parcours menant à la gare du Train de l’Est. »

Pour le maire de Charlemagne et président du RTCR, Normand Grenier : « C’est sûr que nous suivons de près les négociations de Keolis avec le syndicat et il est certain que personne ne souhaite la grève, mais si tel est le cas, il nous faut mettre en place des alternatives de transport pour les usagers. »

Il faut savoir que s’il y a une grève, seul le réseau de transport collectif régional est concerné. Le transport adapté et le transport scolaire desservant les écoles primaires et secondaires du territoire ne sont pas visés par ce possible conflit de travail.

Rappelons qu’au terme d’un second vote tenu en assemblée générale, le dimanche 16 octobre, les chauffeurs d’autobus de Lanaubus ont rejeté les dernières offres patronales à 98 %.

Un avis de grève a été transmis à l’employeur et au ministère du Travail. Si les négociations achoppent, la grève débutera le jeudi 27 octobre, dès 4 h le matin. (PC)