Sections

Quand les bibliothèques deviennent des ressources pour les proches aidants


Publié le 12 septembre 2017

Lors du lancement, de gauche à droite, Claudette Malenfant, conseillère municipale de L’Épiphanie; Ghyslaine Pomerleau, mairesse de Saint-Liguori; France René, d.g. du Réseau BIBLIO CQLM; Marie-France Letreiz, de la bibliothèque de Lanoraie; Karine Courchesne, de l’Association des personnes handicapées du secteur de Berthier et Richard Malo, directeur de l’APPUI Lanaudière.

©(Photo TC Media - Donald Brouillette)

BIBLIOTHÈQUES. Le Réseau Biblio du Centre-du-Québec, de Lanaudière et de la Mauricie (CQLM) annonçait le 11 septembre la disponibilité d’un nouveau service d’information à l’intention des proches aidants, et ce dans 36 bibliothèques en milieu rural et semi-urbain de Lanaudière.

Le programme Biblio-Aidants offre aux usagers des bibliothèques 15 cahiers thématiques, afin de renseigner les proches aidants sur les maladies et les sujets auxquels ils sont confrontés au quotidien. Chacun des cahiers contient une liste d’organismes, des sites web pertinents et des suggestions de lecture, le tout analysé et validé par des bibliothécaires diplômés.

Parmi les thématiques on retrouve les aînés et le vieillissement, le cancer, la déficience intellectuelle, la maladie d’Alzheimer, la santé mentale, les accidents cérébraux vasculaires, les troubles du spectre de l’autisme, etc.

D’abord instauré en 2007 dans les bibliothèques de Charlemagne, L’Assomption et Repentigny, le programme Biblio-Aidants est maintenant disponible dans l’ensemble du Québec grâce à la cession des droits d’auteur.

Des livres sur les divers sujets traités dans les cahiers thématiques seront aussi disponibles dans les bibliothèques, ils porteront le sceau « Biblio-Aidants », ce qui atteste du sérieux de l’ouvrage.

Les aidants naturels ressentent souvent de l’impuissance et de l’insécurité, témoigne Karine Courchesnes, du Module des proches aidants naturels de Lanaudière. « Ils ne se perçoivent pas comme tels (des aidants) », affirme-t-elle. Richard Malo, directeur de l’Appui Lanaudière, renchérit: « Près d’un proche aidant sur deux ne se reconnaît pas comme tel et ne sait pas qu’il y a des ressources pour lui! »

Dans ce contexte, et particulièrement dans de petites municipalités rurales, la ressource Biblio-Aidants prend toute sa pertinence. En plus d’offrir les cahiers thématiques et les livres de la Collection Biblio-Aidants, les bibliothèques publiques de la région organiseront des conférences sur les thématiques abordées dans les cahiers.

Selon le témoignage de la responsable de la bibliothèque municipale de Lanoraie, Marie-France Letreiz, lors du lancement: « Ce nouveau service va être utile à 98 % de ma population ».