Sections

Comment entrevoyez-vous le développement domiciliaire à L’Assomption?

OLIVIA NGUONLY - equiperedaction@tc.tc

Publié le 6 octobre 2017

Plusieurs occasions sont prévues pour enregistrer son choix.

©(Photo TC Media – Archives)

En prévision du scrutin du 5 novembre prochain, l’Hebdo Rive Nord a interrogé les candidats à la mairie de L’Assomption afin de connaître leurs intentions en lien avec le développement domiciliaire.

Jean Raynault (candidat indépendant)

Jean Raynault (candidat indépendant)
Gracieuseté - Raymond Raynault

Jusqu’ici, les promoteurs construisaient et la Ville payait les infrastructures, mais ça ne se fera plus comme ça. Le prix des infrastructures sera assuré par les promoteurs et ceux-ci paieront une cote part supplémentaire pour tenir compte des développements à venir ou des mises à niveau. Nous avons des espaces zonés blancs pour plusieurs années encore et il n’est pas question de dézoner à courte et moyen terme pour ne pas engorger d’autres endroits. Il faut vraiment s’assurer que la circulation routière à L’Assomption se fasse de la bonne façon.

Valérie Couturier – ADN L’Assomption

Valérie Couturier - ADN L'Assomption
Gracieuseté - Caroline Babin

Le développement domiciliaire est quand même assez complet. Je crois qu’il faut travailler surtout sur le développement des entreprises et des industries. Peut-être des unités de type HLM, mais il faudrait voir où le dossier en est avec la municipalité, car je crois que des choses sont déjà en cours et on ne veut pas se prononcer sans savoir ce qui est déjà sur la table. Sinon, c’est assez complet et je pense qu’il faut travailler la circulation routière. Mais ce ne sont pas juste nos projets, on va consulter et s’assurer que c’est aussi ce que veut la population. Mais on pense que pour l’instant, c’est aussi ce qu’elle souhaite. 

Sylvie Langlois-Brouillette -  La voix des citoyens

Sylvie Langlois-Brouillette - La voix des citoyens
Gracieuseté

Il va falloir se questionner et se positionner par rapport à cela parce que les réseaux routiers ne correspondent pas vraiment aux besoins des domiciles qui sont bâtis. On sait qu’il y a un gros problème de circulation parce que justement ça n’a pas été fait en fonction d’ajouter autant d’automobilistes. On va consulter les gens pour savoir ce qu’ils veulent, mais c’est sûr que moi, l’industriel m’intéresse plus, parce que je veux amener de l’emploi local. Aussi, si les gens sont trop pris dans la congestion et ne veulent plus vivre à L’Assomption, on a un problème.  

Sébastien Nadeau – Vision L’Assomption – Équipe Sébastien Nadeau 

Sébastien Nadeau - Vision L'Assomption - Équipe Sébastien Nadeau
Gracieuseté

Ce que je souhaite pour L’Assomption, c’est que la Ville grandisse. Elle ne va pas grossir, elle va grandir. Les projets que nous aurons devront se faire dans le respect de la personnalité de L’Assomption. On a choisi L’Assomption pour ce qu’elle a de beau et si notre développement résidentiel se fait trop vite, nous risquons de perdre cette belle personnalité-là. Il faut s’assurer que tout est bien planifié et que nos réseaux routiers sont prêts à recevoir de nouveaux résidents et que ça ne nuise jamais à la qualité de vie des citoyens actuels.