Sections

Quel est votre plan pour les infrastructures routières sur le territoire?


Publié le 10 octobre 2017

C'est le 5 novembre la journée du vote.

©(Photo TC Media-archives)

En prévision du scrutin du 5 novembre prochain, l'Hebdo Rive Nord a interrogé les candidats à la mairie de Repentigny sur leur plan pour les infrastructures routières.

Ayant moi-même travaillé pendant plusieurs années sur de grands chantiers, dans le domaine de l'excavation entre autres, je crois sérieusement qu'il faut absolument améliorer la qualité technique en matière de construction routière à Repentigny. Je pense qu'il ne faut pas avoir peur de refaire nos devis techniques pour nous assurer que les travaux soient bien faits, et ce, pour longtemps. Pour ce qui est de la priorité des artères à parfaire, je pense notamment à la rue Notre-Dame, le boulevard Lacombe et aussi un secteur de la rue J.A. Paré dans le secteur de Le Gardeur. Un des grands engagements que je vois consiste à créer un Bureau d'intégrité et d'inspection sur l'octroi des contrats à Repentigny, le BIIC, comme le BIPA (Bureau de l’intégrité professionnelle et administrative) à Saint-Jérôme, le BIEL (Bureau d’intégrité et d’éthique à Laval) et le BIG (Bureau de l’inspecteur général) à Montréal.

La vision que l'on a pour le prochain mandat consiste à améliorer la fluidité sur le réseau. On travaille toujours en partenariat avec le ministère (MTQ), c'est long, mais je crois que le jeu en vaut la peine. On veut construire un pont à quatre voies sur le pont d'étalement Brien dans le but d'améliorer la fluidité. Avec la passerelle qui a été construite, c'est un bon début. Il reste des ajustements à faire, mais c'est le point de départ d'un beau projet. On va aussi travailler à l'amélioration de la rue Notre-Dame. D'ailleurs, des sommes importantes ont été annoncées pour ces travaux. Il y a aussi le boulevard Lacombe dans lequel nous allons investir de l'argent. Et, bien entendu, nous allons travailler pour refaire des rues dans chacun des arrondissements. Le réseau des pistes cyclables sera également amélioré, car il ne faut pas oublier que lors des dernières années on a ouvert pas moins de 15 km de ces voies spécialement aménagées pour les cyclistes.