Sections

Un dernier tour de piste pour Thérèse Grenier

Ville de Charlemagne


Publié le 5 octobre 2017

Thérèse Grenier était émue lors de sa dernière séance au conseil municipal de Charlemagne.

CONSEIL MUNICIPAL. La séance du 3 octobre dernier va rester gravée dans l’histoire de Charlemagne et dans la tête de Thérèse Grenier. En effet, après plus de 28 ans en politique municipale, la conseillère a tiré sa révérence de la salle du conseil.

Malcolm Guernon remet un certificat au maire Normand Grenier.
(Photo TC Media – Pierre Chartier)

Elle qui avait décidé de partir après son mandat a vu les choses se précipiter, le mardi 3 octobre dernier, alors qu'elle assistait à sa dernière séance à titre de conseillère municipale. On sentait que les gens dans la salle et ses collègues du conseil municipal étaient fébriles à l'idée de voir Mme Grenier siéger pour la dernière fois.

En fin de séance, on a eu droit à une courte, mais sentie présentation du maire Grenier. Ce dernier a rendu un vibrant hommage à sa mère, qui vient de mettre un terme à sa vie politique et qui a profité de l’occasion pour rappeler qu’elle ne regrettait en rien ses années d’implication au service des citoyens de Charlemagne.

Un beau geste d'appréciation

Les élus de Charlemagne ont rendu un bel hommage à Thérèse Grenier.
(Photo TC Media – Pierre Chartier)

Lors de la période des questions, le jeune Malcolm Guernon, un joueur de niveau Pee Wee au CLL (Charlemagne L’Assomption Le Gardeur), est venu remettre un certificat d'appréciation à l'ensemble des membres du conseil. Le jeune homme est venu expliquer que c'est par le biais du journal Hebdo Rive Nord qu'il a appris que le conseil avait déboursé 600 $ afin de permettre aux jeunes de Charlemagne d'évoluer au sein de l'Association de hockey du CLL.

«Je tiens à remercier le conseil qui va donner la chance aux jeunes comme moi de pouvoir évoluer dans le hockey mineur au cours de la prochaine saison», d'ajouter Malcolm.

Du côté des affaires courantes de la municipalité, il a été question de l'autorisation d'un stage au service des travaux publics. La Ville de Charlemagne a accepté que Michel Dupuis et Alexandre Veillette, deux candidats de l'école l'Impact, soient reçus à titre de stagiaires. Le maire Normand Grenier a souligné que le premier stagiaire de l'école l'Impact est d'ailleurs à l'emploi de la municipalité.

Les élus de la Ville ont aussi décidé de confier à la firme BCGO le mandat de réaliser l'audit sur le rapport annuel de l'exercice financier 2017. Le montant total pour les honoraires pour ce mandant ne doit pas dépasser les 18 500 $.