Plus de 500 000 $ pour favoriser le mieux-être des aînés et lutter contre l'intimidation

12 organismes de Lanaudière soutenus


Publié le 17 mars 2017

Le gouvernement du Québec a accordé une aide de 539 043 $ à plusieurs organismes de la région, dont les représentants sont accompagnés de la ministre Charbonneau.

©TC Media - Olivia Nguonly

SUBVENTIONS. Les organismes de la région lanaudoise qui œuvrent auprès des aînés et participent à la lutte contre l'intimidation ont reçu une aide financière de 539 043$. C'est la ministre Francine Charbonneau, responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, qui en a fait l'annonce au Centre à Nous de Repentigny le vendredi 17 mars.

Dans Lanaudière, ce sont 12 organismes qui se partageront l'aide financière en question, alors que pour la MRC de L'Assomption, un montant de près de 400 000$ sera réparti parmi les organismes suivants: la Coopérative de solidarité en soutien à domicile de la MRC de L'Assomption (150 000 $), le Service bénévole comté L'Assomption (49 455 $), la FADOQ - région de Lanaudière (42 350 $), l'AQDR L'Assomption (104 040 $), Saint-Sulpice (pour sa démarche MADA – 12 000$) et L'Avenue, justice alternative (39 680$).

Plusieurs élus de la région étaient présents à la conférence de presse de la ministre Francine Charbonneau.

©TC Media - Olivia Nguonly

Les jeunes seront bientôt minoritaires et si l'on veut que notre société fonctionne bien, il faut reconnaître les aînés comme actifs et participatifs Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation

Pour Lynn McGregor, directrice générale de la Coopérative de solidarité en soutien à domicile de la MRC de L'Assomption, une telle subvention est synonyme d'accompagnement pour les personnes qui reçoivent un nouveau diagnostic et qui doivent s'adapter à leur nouvelle réalité.

« Il y a un plan d'aide mis en place par le CSSS, mais ensuite les personnes sont laissées à elles-mêmes. Nous les accompagnerons de différentes façons. Nous avons déjà élaboré un programme d'exercices à domicile avec une ergothérapeute. Nous pensons qu'il y a un besoin auquel on ne répond pas pour le moment et nos services seront complémentaires au CISSS.»

Une vigie sur la maltraitance et la sécurité des aînés a déjà été mise en place par la Coopérative et les 150 000$ leur permettront de déployer 110 préposés sur le terrain. «Nous allons développer des outils pour permettre l'accompagnement des personnes vulnérables», résume Mme McGregor.

Redonner le pouvoir d'achat aux aînés

Marie-Noëlle Guédon, directrice générale du Service bénévole du comté de L'Assomption, mettra en branle quant à elle un projet nommé Commerces et entreprises amis des aînés. « C'est un projet pilote d'un an qui vise à faire une expérience avec 25 commerces de la région pour améliorer l'accueil et le service aux aînés, qui parfois peuvent moins bien entendre ou parler. Ces derniers participent tout de même à la vie économique et c'est leur redonner leur pouvoir d'achat.»

« Les jeunes seront bientôt minoritaires et si l'on veut que notre société fonctionne bien, il faut reconnaître les aînés comme actifs et participatifs», a lancé la ministre Charbonneau qui a aussi pris le temps de reconnaître le travail des proches aidants et de spécifier que la politique les concernant serait renouvelée sous peu.

Les montants ont été remis aux différents organismes dans le cadre du programme Québec ami des aînés (QADA), du programme de soutien à la démarche Municipalité amie des aînés (MADA), du programme Initiatives de travail de milieu auprès des aînés en situation de vulnérabilité (ITMAV), du programme de soutien financier Ensemble contre l'intimidation et du financement accordé aux maisons des grands-parents pour l'année 2017-2018.

Voici la liste de tous les organismes qui recevront un montant en lien avec le soutien financier des initiatives qui favorisent le mieux-être des personnes aînées et la lutte contre l'intimidation dans la région de Lanaudière: Crabtree recevra 6 000$, le Carrefour action municipale et famille recevra 4 400$ pour offrir un soutien technique à ces municipalités, le Centre d'action bénévole Brandon recevra 15 000$, le Centre communautaire bénévole Matawinie recevra 39 670$, la FADOQ - région de Lanaudière recevra 31 448$ et la maison des grands-parents de Joliette recevra 45 000$.

La ministre Francine Charbonneau annonçait un soutien financier de plus de 500 000$ à des organismes de la région.

©TC Media - Olivia Nguonly