Un comptable met le cap sur Haïti

Expérience de coopérant pour CPA sans frontières


Publié le 10 décembre 2016

M. Joly a séjourné dans la capitale haïtienne à la fin du mois de septembre dernier, plus précisément dans les installations des Sœurs de la charité de Saint-Louis, en compagnie d'une autre comptable professionnelle agréée originaire de Repentigny, Audrey Teasdale.

©gracieuseté

HUMANITAIRE. Beaucoup connaissent Médecins sans frontières, mais peu ont déjà entendu parler de CPA sans frontières, qui, toujours dans l'optique de venir en aide au peuple d'un pays en voie de développement, propose cette fois l'implantation de système de comptabilité informatisé par des comptables. André Joly s'est ainsi rendu à Haïti afin de mettre à profit ses connaissances dans le domaine.

Comptable professionnel agréé (CPA) de formation, le Repentignois a séjourné dans la capitale haïtienne à la fin du mois de septembre dernier, plus précisément dans les installations des Sœurs de la charité de Saint-Louis, afin d'outiller l'organisation qui avait besoin de mettre à jour sa comptabilité.

Le comptable de Repentigny a eu la chance de visiter la capitale et a été impressionné, entre autres, par la circulation routière.

©gracieuseté

Nous avons été tellement bien reçus. C'était la première fois que je donnais des cours et les gens étaient très intéressés et réceptifs. André Joly

« J'ai entendu parler de CPA sans frontières pour la première fois à l'automne 2015. Ça m'a intéressé de pouvoir donner à d'autres personnes ce que je pouvais. Ici, nous sommes un pays choyé et si on peut aider à l'extérieur, c'est tant mieux. Nous aussi, on s'enrichit dans ce type d'expérience », explique le retraité.

Le système informatique implanté par M. Joly et sa collègue, Audrey Teasdale, aussi CPA et originaire de Repentigny, servira majoritairement à compiler l'argent reçu des différents donateurs. « Nous avons mis en place quelque chose de base pour que les gens n'ayant pas de connaissances comptables puissent entrer leurs dépenses et revenus.»

La mission des Sœurs de la charité de Saint-Louis s’inscrit surtout dans des œuvres d’éducation et de promotion humaine, sociale et spirituelle dans les écoles, les collèges ou à l’École normale ou encore dans les dispensaires. À Haïti, M. Joly estime que près de 2000 filles fréquentent leurs établissements de la garderie au niveau secondaire.

Circulation chaotique

Outre le travail qui l'attendait à l'occasion de sa mission humanitaire, le comptable de Repentigny a eu la chance de visiter la capitale et a été impressionné, entre autres, par la circulation routière.

« C'est vraiment le chaos. Tellement que je ne voulais pas m'assoir sur le siège avant. Ça klaxonne beaucoup et on dirait qu'il n'y a pas de règles de conduite automobile. Il y a aussi beaucoup de motos et de mobylettes sur les routes, c'est frappant! Nous ne sommes pas habitués à ça, ici. »

Au-delà des rues achalandées, M. Joly se souvient du côté chaleureux des Haïtiens. « Nous avons été tellement bien reçus. C'était la première fois que je donnais des cours et les gens étaient très intéressés et réceptifs. On ne s'est jamais sentis à part non plus, même si nous étions des étrangers », témoigne le coopérant.

Ayant quitté l'île une journée plus tard que prévue en raison de l'Ouragan Matthew qui faisait rage sur les côtes, le comptable de formation aimerait bien renouveler ce type d'expérience, histoire de «voir autre chose que notre petit monde à nous».

CPA Sans Frontières (CPASF) est un organisme à but non lucratif fondé en 2013 par un regroupement de comptables professionnels agréés animés par le désir de contribuer positivement au mieux-être de populations dans le besoin, à l'extérieur de nos frontières. Pour informations: terresansfrontieres.ca

Haiti

©gracieuseté