L'Académie François-Labelle partage son expertise outremer

Des directrices marocaines en visite


Publié le 18 avril 2017

Trois directrices d'établissements d'enseignement situés au Maroc sont venues en apprendre davantage sur les enseignements du programme primaire reconnu par l'Organisation du Baccalauréat international.

©TC Media - Olivia Nguonly

ÉDUCATION. L'Académie François-Labelle a reçu de la grande visite le mardi 18 avril. En effet, trois directrices d'établissements d'enseignement situés au Maroc sont venues en apprendre davantage sur les enseignements du programme primaire reconnu par l'Organisation du Baccalauréat international et dispensés depuis plus de 10 ans dans l'école privée de Repentigny.

« Nous partageons aujourd'hui notre expertise pédagogique avec les écoles du Maroc », a résumé David Poulin, directeur de l'Académie François-Labelle, qui précise que son établissement de niveau primaire est le seul à offrir ce programme dans le sud de Lanaudière.

Nous partageons aujourd'hui notre expertise pédagogique avec les écoles du Maroc

David Poulin, directeur de l'Académie François-Labelle

C'était donc un second échange interculturel que vivait l'établissement de la rue Notre-Dame, alors que l'année dernière, il avait accueilli les dirigeants d'une école tunisienne.

Une première visite au Québec

Thalima Attari, Fatima El Ouarti et Samira Rassam dirigent ainsi trois écoles fréquentées par des élèves de 3 à 12 ans et chapeautées par le groupe scolaire La Résidence, situé à Casablanca, dont Assia El Kahlaoui assure la coordination.

Au total, plus de 3000 jeunes étudient dans les trois établissements d'enseignement qui sont en voie d'obtenir leur permis du Baccalauréat International (IB).

Pour une première visite en sol québécois, les trois directrices ont été conquises par l'hospitalité de leurs hôtes et surprises par l'attitude des élèves de l'Académie. « Ils ont une grande autonomie et agissent vraiment comme des adultes », faisait remarquer Mme El Kahlaoui.

S'il s'agit d'un premier échange avec le Maroc pour l'Académie François-Labelle, ce n'est peut-être pas le dernier, puisque l'établissement d'enseignement de Repentigny aimerait tisser davantage de liens outremer, notamment entre les enseignants, une idée bien accueillie par les directrices en visite.