Sections

Des artisans en herbe ont besoin de vos vieux bijoux à billes

Ateliers de création pour adultes atteints d'une déficience intellectuelle


Publié le 12 juillet 2017

Depuis le mois d'avril dernier, ce sont ainsi près de quatre jeunes filles qui prennent part à l'activité de confection de bracelets. Il est certain que les dons de billes à bijoux et de fermoirs leur permettrait d'en créer davantage et ce, à moindre coût.

©gracieuseté

ORGANISME. Les Créations DIDA, ce sont de jeunes adultes présentant une déficience intellectuelle qui ont décidé de fabriquer des bracelets à billes à travers le programme mis en place par l'organisme Défi-Intégration-Développement-Accompagnement (DIDA). Aujourd'hui, les artisans en herbe souhaitent récupérer d'anciens bijoux afin de donner un envol significatif à leur projet.

En plus de mettre à profit leur créativité, leur motricité fine et leur capacité de concentration, la création de bijoux constituera aussi une activité de sociofinancement pour l'organisme en constante recherche de financement.

Ça leur amène de la fierté et encore plus lorsqu'ils présentent leurs bijoux lors d'expositions ou qu'ils en font la livraison. Les jeunes s'appliquent et sont motivés

la présidente de DIDA, Susan Camden

« Ça leur amène de la fierté et encore plus lorsqu'ils présentent leurs bijoux lors d'expositions ou qu'ils en font la livraison. Les jeunes s'appliquent et sont motivés », observe la présidente de DIDA, Susan Camden.

Depuis le mois d'avril dernier, ils sont ainsi quatre jeunes filles à prendre part à l'activité et ont confectionné une trentaine de bracelets à ce jour. Il est certain que les dons de billes à bijoux et de fermoirs leur permettraient d'en créer davantage et ce, à moindre coût.

La petite équipe a aussi eu la chance d'obtenir les conseils de coachs et d'expertes en matière de confection de bracelets pour bien maîtriser les rudiments liés à cet artisanat.

Sensibilisation à la différence

« Initialement, il s'agissait d'un projet pour sensibiliser les gens à la différence et à la capacité des personnes présentant une déficience intellectuelle », continue Mme Camden.

Mais rapidement, d'autres aspects positifs ont été mis de l'avant avec l'apparition des Créations DIDA, tels que la récupération, une valeur déjà bien ancrée dans la mission de l'organisme de Repentigny.

« L'écologie est importante pour nous. À l'occasion de nos activités socioprofessionnelles par exemple, nous faisons la récupération de canettes et de leurs tirettes. Nous faisons aussi le déchiquetage de documents, qui une fois sous la forme de retailles, sont ramassées par un éleveur de chiots de la région », détaille-t-elle.

La présidente de DIDA souhaite maintenant pouvoir être présente à différents événements estivaux accompagnée des créatrices de bracelets afin de présenter les bijoux au grand public.

Pour faire don d'anciens bijoux ou billes à l'organisme DIDA, vous pouvez les apporter directement au point de service situé au 380, de la Rochelle, local 102 à Repentigny, les lundis, mercredis et jeudis de 9h à 14h30. Pour informations: www.dida-integration.org ou au 450 704-2777.

DIDA dévoile ses créations à l'île des Moulins

Le samedi 15 juillet, venez rencontrer les artisans de l'organisme DIDA à l'île des Moulins, située à Terrebonne. Les Créations DIDA exposeront et vendront leurs bracelets à billes fabriqués par les participants, des adultes présentant une déficience intellectuelle. Pour cette activité d'autofinancement et de sensibilisation, Coeurs de savon, partenaire de DIDA, s'est joint à l'organisme pour la vente de savons artisanaux.