Les bonheurs en pot de Vi, belle gourmande

Ateliers culinaires à la Ferme Cormier


Publié le 1 février 2017

Viviane Meguerditchian de Vi, belle gourmande offre aux bouches sucrées des confitures, des gelées et un caramel et maintenant des ateliers culinaires à L'Assomption.

©TC Media - Olivia Nguonly

ATELIERS. «Vi, belle gourmande» est le nom de la petite entreprise d'une Assomptionniste pour qui manger est un plaisir et faire goûter est un bonheur. C'est aussi une mission que s'est donnée Viviane Meguerditchian qui souhaite offrir aux bouches sucrées des confitures, des gelées et un caramel au beurre avec le moins d'agents de conservation possible.

La grande nouveauté, c'est que la chef gourmande dévoilera ses secrets culinaires à l'occasion d'une série d'ateliers qui se tiendront dès le 19 février à la Ferme Cormier de L'Assomption.

Ces ateliers sont vraiment des happening. Je suis une personne qui carbure au plaisir Viviane Meguerditchian, propriétaire de Vi, belle gourmande

« Ces ateliers sont vraiment des happening. Je suis une personne qui carbure au plaisir », sourit celle qui possède une formation de l'Institut du tourisme et de l'hôtellerie du Québec.

Un groupe de 12 participants sera ainsi amené à mettre à main à la pâte et à réaliser différentes recettes en lien avec la thématique de l'atelier, dont le premier sera «L'art du brunch et de la marmelade» .

Un retour à ses premiers amours

La passion de Viviane Meguerditchian pour les petits plats ne date pas d'hier alors qu'elle a déjà opéré une boîte de traiteur à Montréal.

Touche-à-tout et curieuse, comme elle se décrit elle-même, elle s'est ensuite dirigée vers une carrière en administration avant de revenir à ses premiers amours il y a deux ans et en fondant «Vi, belle gourmande», qui offre des petits pots sucrés qui sont distribués dans six points de vente aux quatre coins de Lanaudière.

« Je veux faire goûter le fruit le plus possible et que ce soit ludique et coloré. Il faut que cela demeure le plus près possible de l'ingrédient premier, sans trop d'ajout», estime la chef, qui précise que le sucre est toutefois essentiel, car il s'agit du seul agent de conservation.

Arrivée à L'Assomption il y a trois ans, Mme Meguerditchian est tombée sous le charme de son centre-ville et sillonne la région depuis afin de faire connaître ses produits dans les différents rassemblements culinaires.

Elle croit d'ailleurs que les consommateurs sont de plus en plus conscientisés par ce qui se retrouve dans leur assiette. « Les consommateurs sont de plus en plus critiques et à l'ère des émissions de cuisine, ils cherchent de plus en plus un goût authentique et font des choix éclairés.»

Les inscirptions aux ateliers culinaires de Vi, belle gourmande se font sur le site web de l'entreprise au www.vibellegourmande.com

Ateliers culinaires de Vi, belle gourmande à la Ferme Cormier

-    19 février: « L'art du brunch et de la marmelade»

-    19 mars: «Saveurs arméniennes et orientales»

-    9 avril: «La cuisine pour ados gourmands»

-    7 mai: «Confitures, marinades et mise en pots»