Le Centre À Nous, une mine d’organismes à découvrir

Nouveau directeur général


Publié le 2 mars 2017

Le président Mario Morais est heureux de faire équipe avec Simon Paquin, nouvellement nommé directeur général du Centre À Nous.

©Photo TC Media - Renée-Claude Doucet

COMMUNAUTAIRE. Voilà 29 ans que le Centre À Nous s’inscrit dans le paysage repentignois. Pourtant, il demeure toujours méconnu de la population. Simon Paquin, le nouveau directeur général de l’organisme, souhaite remédier à la situation.

Le Centre À Nous, «votre carrefour communautaire», se concentre sur deux principales activités. D’abord, il accueille dans ses locaux 22 organismes communautaires à vocation sociale et cinq groupes d’entraide qui œuvrent dans la région. De plus, il offre à la population la possibilité de louer des espaces de bureau et des salles polyvalentes. Il est donc possible d’y organiser différents événements: conférences, ateliers, 5 à 7, mariage, shower de bébé, fête d’anniversaire… «En louant une salle, les gens supportent les organismes communautaires du milieu», ajoute M. Paquin.

Des besoins toujours présents

C’est le Club Lions de Repentigny qui est l’instigateur de ce projet unique en son genre au Québec. «Le Club a voulu créer un endroit qui réunirait des organismes œuvrant pour le mieux-être de la société. Le tout en leur donnant accès à des locaux à prix modiques», précise Mario Morais, président du conseil d’administration.

En louant une salle, les gens supportent les organismes communautaires du milieu Simon Paquin, directeur général

Le Centre permet à plusieurs organismes d’avoir des locaux officiels. «Je pense à Fin à la faim; la directrice gérait son organisme de son sous-sol avant d’être ici. Le Centre À Nous donne une certaine crédibilité à sa démarche», ajoute M. Paquin.

Et si les besoins de la population ont bien changés en 29 ans, il n’en demeure pas moins qu’ils sont toujours bien présents, rendant la mission du Centre À Nous et des organismes qu’il accueille d’autant plus importante. «La misère ne s’en va pas, de dire M. Morais. Aujourd’hui, il y a beaucoup de personnes âgées. Celles-ci ont besoins d’aide à la maison. Le Service bénévole, par exemple, offre une clinique d’impôt, des visites d’amitié ou de l’accompagnement aux rendez-vous médicaux.»

Simon Paquin et son équipe souhaite mieux définir le rôle du Centre À Nous aux yeux de la population.
Photo TC Media - Renée-Claude Doucet

Un facilitateur

Le fait de regrouper plusieurs organismes sous un même toit présente de nombreux avantages. Mais le défi du Centre À Nous, qui est lui-même un organisme en soi, est de créer une synergie entre ses locataires.

«Bien souvent, les organismes aident les mêmes personnes sans le savoir», souligne le directeur. Le Centre veille donc à créer des opportunités de rencontres entres les employés des différents groupes afin d’inciter les échanges entre eux. «Nous sommes un facilitateur.»

Au cours des prochains mois, le Centre À Nous procédera à différents travaux de mises aux normes de son bâtiment situé au 50, rue Thouin, à Repentigny. Certain locaux doivent être adaptés pour accueillir les personnes à mobilité réduite et la toiture sera refaite, notamment.

Info: centreanous.com

 

Le Centre À Nous, c’est aussi:

•             240 employés

•             750 bénévoles

•             130 000 usagers annuels

 

Des travaux de mise aux normes seront prochainement effectués au Centre.

©Photo archives