La marche du pardon ressuscite toujours après 25 ans


Publié le 30 mars 2017

Habituellement, 125 à 150 personnes défilent à l'occasion de la marche du pardon au départ de Repentigny.

©archives TC Media

VENDREDI SAINT. Certains chassent les lapins en chocolat pendant le congé pascal et d'autres entreprennent la marche du pardon, qui ressuscite année après année depuis 25 ans. Cette fois, c'est le vendredi 14 avril que les marcheurs sont attendus à ce traditionnel rendez-vous, dès 7 h 40.

« À l'occasion du Vendredi Saint, la marche est une manière pour un groupe de marcheurs de s'associer aux souffrances du Christ afin de manifester leur solidarité », résume Roger Foley, membre du comité organisateur de l'événement.

Cela nous permet d'exprimer notre foi de façon publique

Roger Foley, membre du comité organisateur de l'événement

Le grand départ se fera à partir de l’église du Précieux-Sang à Repentigny et deux arrêts sont ensuite prévus, toujours à Repentigny, afin que les gens puissent se joindre à la parade, soit à l'église de la Purification-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie et à l'église Notre-Dame-des-Champs.

Trois autres points de recueillement sont au programme à Pointes-aux-Trembles alors que les marcheurs parcourront une distance total de près de 17 kilomètres.

Des marcheurs toujours au rendez-vous

Habituellement, 125 à 150 personnes défilent à l'occasion de la marche du pardon, estime M. Foley, qui remarque que l'année dernière, malgré des conditions météorologiques défavorables, 75 marcheurs étaient toutefois présents. «C'est un événement qui perdure dans le temps», observe-t-il.

L'homme croit aussi que la foi est aujourd'hui reléguée au domaine privé, mais qu'elle a tout de même une dimension sociale qui est ainsi permis de mettre de l'avant lors de la traditionnelle marche du pardon.

« Cela nous permet d'exprimer notre foi de façon publique. Le catholicisme a par ailleurs des racines plus profondes que d'autres traditions religieuses au Québec, puisqu'il fait partie de notre patrimoine religieux. C'est donc bon d'en entendre parler, qu'on y adhère ou pas», partage Roger Foley.

L’office du Vendredi saint débutera à 15h. Des autobus transporteront gratuitement les marcheurs à Repentigny à partir du sanctuaire entre 5h45 et 6h40.

La marche du pardon se terminera au Sanctuaire de la Réparation situé au 3650, boulevard de la Rousselière à Pointe-aux-Trembles.

Pour information, contacter Claire Duval au 450 582-9516 ou Madeleine Tremblay au 450 581-5459.