Saint-Sulpice et L’Assomption fêtent en grand

Valérie Houle valerie.houle@tc.tc Publié le 26 juin 2012

Les villes de L’Assomption et de Saint-Sulpice ont fêté chacune à leur façon le 23 et le 24 juin, sous le thème de la famille. Spectacles pour enfants, surprises pour les tout-petits, pique-nique familial, feux d’artifice, feu de joie, la traditionnelle fête nationale a été soulignée comme il se doit afin de faire vibrer la fibre nationaliste de tous ceux qui se sont déplacés pour célébrer en grand.

À L’Assomption, place aux enfants durant la journée, où ces derniers ont pu profiter d’un spectacle de la troupe Arlequin. En soirée, SAmmArAh, artiste résidante de L’Assomption, a su faire bouger les Assomptionnistes avec des chansons québécoises pure laine, tout juste avant les incontournables feux d’artifice.

Quant à la ville de Saint-Sulpice, elle a souligné la tradition nationaliste en érigeant un immense feu de joie qui a réchauffé le cœur des Québécois. Durant la soirée, les enfants de Saint-Sulpice ont pu profiter du clown Flash, qui était présent pour faire rigoler petits et grands. La ville a aussi profité de la fête nationale pour faire éclater des feux d’artifice dans le ciel, au grand plaisir de tous les spectateurs présents.

Saint-Sulpice et L’Assomption fêtent en grand

Valérie Houle valerie.houle@tc.tc Publié le 26 juin 2012

Les villes de L’Assomption et de Saint-Sulpice ont fêté chacune à leur façon le 23 et le 24 juin, sous le thème de la famille. Spectacles pour enfants, surprises pour les tout-petits, pique-nique familial, feux d’artifice, feu de joie, la traditionnelle fête nationale a été soulignée comme il se doit afin de faire vibrer la fibre nationaliste de tous ceux qui se sont déplacés pour célébrer en grand.

À L’Assomption, place aux enfants durant la journée, où ces derniers ont pu profiter d’un spectacle de la troupe Arlequin. En soirée, SAmmArAh, artiste résidante de L’Assomption, a su faire bouger les Assomptionnistes avec des chansons québécoises pure laine, tout juste avant les incontournables feux d’artifice.

Quant à la ville de Saint-Sulpice, elle a souligné la tradition nationaliste en érigeant un immense feu de joie qui a réchauffé le cœur des Québécois. Durant la soirée, les enfants de Saint-Sulpice ont pu profiter du clown Flash, qui était présent pour faire rigoler petits et grands. La ville a aussi profité de la fête nationale pour faire éclater des feux d’artifice dans le ciel, au grand plaisir de tous les spectateurs présents.