Du 27 au 30 juin, L'Assomption vire complètement théâtre

Festival Fous de théâtre


Publié le 20 avril 2017

Fous de théâtre, de son petit nom aux grandes aspirations, propose des pièces contemporaines en chantier, des spectacles de rue, des lectures publiques et plusieurs autres surprises.

©TC Media - Stephane Gregoire Photographe

THÉÂTRE. Le théâtre revient en force cette année à L'Assomption, du 27 au 30 juin, avec un festival mettant en valeur les beautés de la ville. Fous de théâtre, de son petit nom aux grandes aspirations, propose des pièces contemporaines en chantier, des spectacles de rue, des lectures publiques et plusieurs autres surprises.

« La première fois que j'ai élaboré une programmation théâtrale, j'avais placé du Latulippe et du Mouawad », sourit Claude de Grandpré, directeur général et artistique du Théâtre Hector-Charland.

Il n'y a pas beaucoup de festival de théâtre au Québec. C'est privilégié ce qu'on a développé ici

Claude de Grandpré, directeur général et artistique du Théâtre Hector-Charland

Cette fois, pour sa première édition, Fous de théâtre promet une programmation en salle tout aussi diversifiée avec « Venir au monde », « L'enfance de l'art – Doigts d'auteur », « Frida Kahlo », « Je cherche une maison qui vous ressemble », « J't'aime encore », « Muliats », « Mazal Tov » et « Histoires de L'Assomption ».

Autant les amoureux de théâtre que les néophytes y trouveront leur compte, promettent les organisateurs, qui ont choisi le Théâtre du Coin du Cégep de L'Assomption, la Vieille Chapelle, le Collège de l'Assomption et le Fort de L'Assomption comme témoins silencieux de la grande manifestation artistique.

« Il n'y a pas beaucoup de festival de théâtre au Québec. C'est privilégié ce qu'on a développé ici », souligne le directeur du THC.

Comédie noire et autres histoires

Le Charlemagnois Marc-André Thibault présentera «Mazal Tov».
TC Media - Stephane Gregoire Photographe

Dans la pièce « Mazal Tov », du Charlemagnois Marc-André Thibault (Théâtre Bistouri) nous pénétrons dans une autre culture, alors qu’une jeune fille juive épouse un non-juif qui pose un geste inapproprié lors de la cérémonie. S’ensuit une situation des plus troublante qui dégénère sans qu’il y ait préméditation. L'auteur parle d’un ''clash'' culturel qui engendre une comédie noire… Une œuvre miroir qui nous place face à nos propres difficultés occasionnelles à cohabiter. Préjugés? Maladresses? Comment se démontre la véritable ouverture à l’autre?

« La première fois que j'ai écrit une pièce, j'avais autant envie de toucher que de faire rire », livrait Marc-André Thibault.

Plusieurs artistes de la scène étaient d'ailleurs présents lors du lancement de la programmation théâtrale, le 19 avril au THC, dont l'auteur d'« Histoires de L'Assomption », Frédéric Lapierre, qui a fouillé et exploré la ville de plus de 20 000 âmes pendant des mois pour élaborer l'œuvre qu'il présentera sous forme de lecture publique.

Frédéric Lapierre, auteur de «Histoires de L'Assomption, a fouillé et exploré la ville de plus de 20 000 âmes pendant des mois pour élaborer l'œuvre qu'il présentera sous forme de lecture publique.
TC Media - Stephane Gregoire Photographe

« C'est le plus gros défi d'écriture auquel j'ai fait face. Comme c'est impossible de raconter 300 ans d'histoire, j'ai décidé de raconter des histoires. Je n'ai jamais vu un tel concentré d'événements étonnants! », invite-t-il.

 

Camp «Complètement Fous de théâtre»

En plus du festival estival Fous de théâtre, les jeunes de 12 à 17 ans sont invités à faire partie de l'aventure avec une immersion complète dans le monde du théâtre, puisque le festival propose également le camp «Complètement Fous de théâtre». Du 28 au 30 juin, spectacles, ateliers et formations seront au menu pour les 20 participants (places limitées). Pour informations: fousdetheatre.ca

La prévente des billets est en cours. La programmation extérieure sera dévoilée le 31 mai. Pour connaître la programmation complète: fousdetheatre.ca