Accusé du meurtre prémédité de son père et de sa belle-mère, Guillaume Gélinas subira un procès devant jury en mars 2018


Publié le 10 avril 2017

Guillaume Gélinas, accusé du meurtre de son père et de la conjointe de celui-ci

©Photo Facebook

JUSTICE. L'ancien militaire de Terrebonne Guillaume Gélinas subira un procès de six semaines devant jury  au printemps 2018 pour le meurtre prémédité de son  père et de sa belle-mère dans leur maison de Lachenaie il y a trois ans.

Après plusieurs apparitions de Guillaume Gélinas en salle de cour depuis son arrestation au lendemain de la mort de son père et de sa belle-mère, la poursuite et la défense se sont finalement entendues pour fixer le procès, lundi, au palais de justice de Joliette.  Celui-ci doit avoir lieu à la mi-mars 2018.

Guillaume Gélinas a été cité à procès pour le meurtre prémédité de son père, Luc Gélinas, et de sa belle-mère, Julie Lemieux, en octobre 2016 au terme d'une enquête préliminaire.

Au moment des meurtres, l'information que les médias avaient rapportée mentionnait que Guillaume Gélinas aurait macabrement planifié de tuer son père et sa belle-mère.

Il les aurait tués à l'aide d'une arme blanche dans leur maison du boulevard Pierre-Le-Gardeur le 13 février 2014.

Il avait été arrêté le lendemain dans le secteur de Gatineau après quelques heures de fuite et avait été accusé de les avoir tués quelques jours plus tard.

Réserviste pour l'armée canadienne, Guillaume Gélinas a servi en Afghanistan. Mais, son retour au Canada ne se serait pas fait sans heurt et la relation entre son père et lui aurait été tendue.