Sections

Gabriel Caron-Landry, un cogneur dans l'âme

Champion canadien long drive

Publié le 27 juillet 2017

L’athlète de Lavaltrie prendra part au championnat du monde qui se déroulera aux États-Unis cette année.

©(Photo gracieuseté)

COMPÉTITION. Il y a des gens qui optent pour le judo ou le golf. Gabriel Caron-Landry, lui, a plutôt choisi de faire carrière dans le long drive, dont il est le champion canadien. D'ailleurs, l'athlète natif de Repentigny et résident de Lavaltrie sera du championnat du monde qui se tiendra en Oklahoma au mois d'août, et il entend bien faire lors de ce tournoi.

Gabriel Caron-Landry est champion canadien de long drive.
(Photo gracieuseté)

Il poursuit son entraînement quotidien en frappant des balles au club de golf de Joliette et en peaufinant sa technique, tout en pratiquant entre autres le yoga: « J'ai compris plusieurs choses au cours de ma carrière, mais le plus important, c'est d'avoir de la souplesse pour arriver à propulser la balle le plus loin possible. »

Dès l'âge de 17 ans, Gabriel qui pratiquait le golf a eu une passion pour le long drive et il n'a pas arrêté de progresser dans ce sport qu'il entend faire connaître au plus grand nombre de personnes possible.

Gabriel Caron-Landry pense finir dans les 16 premiers lors du championnat du monde de long drive.
(Photo gracieuseté)

« Au départ, j'avais une passion pour le golf, mais malgré mes efforts, ça n’allait nulle part. J'ai rencontré un homme de confiance, Claude Leduc, qui a été au championnat du monde à plus de 17 reprises et l'histoire en long drive a commencé. Il m'a donné mes deux premiers bâtons, j'ai débuté mon entraînement et deux ans après, je me qualifiais pour mon premier championnat du monde. »

Cette année, le golfeur de Lavaltrie s'est encore qualifié après avoir gagné le championnat canadien où on retrouvait plus de 80 participants. Il a remporté ce championnat à sa dernière balle de compétition en la propulsant à plus de 388 verges.

« Les organisateurs nous avaient joué un petit tour, car l'allée pour frapper était de 40 verges. Ça m'a compliqué la vie un petit peu, mais finalement, à ma dernière balle, j'ai réussi à gagner le tournoi et j'étais bien heureux de ma performance qui va me permettre d'aller au championnat du monde qui aura lieu aux États-Unis à la fin du mois d’août. »

Des attentes réalistes

Lors de ce championnat, ils seront 96 provenant de différents pays à prendre part à l'événement qui sera retransmis sur les ondes de Golf Channel. Gabriel s'est fixé des objectifs réalistes quant à sa participation dans ce groupe sélect.

« J'aimerais finir dans les 16 premiers, ce serait un accomplissement pour moi à ma troisième participation. Mais je suis réaliste face à mes chances de remporter le prix, car le niveau de la compétition va être élevé. Je vais là-bas avec l'esprit ouvert et je vais faire de mon mieux pour remporter le titre, on verra. J'ai encore plusieurs années devant moi pour m'améliorer, c'est ce qui compte vraiment », explique Gabriel.

Malgré les succès qu'il obtient sur la scène internationale, Gabriel Caron-Landry a un but précis, soit de faire la promotion de son sport à une plus grande partie de la population. Pour ce faire, il a participé au championnat du Québec qui avait lieu dans la région du Lac Saint-Jean, où il a remporté la palme haut la main. On ne peut que souhaiter bonne chance à cet athlète fort sympathique, qui prendra part au championnat du monde de long drive du 31 août au 6 septembre, en Oklahoma aux États-Unis.