Sections

C'est la victoire pour l'École de technologie supérieure à l'International Submarines Races


Publié le 14 juillet 2017

Le club Omer composé d'étudiants de l'École de technologie supérieur a réussi à obtenir deux prix, soit meilleur esprit sportif, ainsi que record du monde de vitesse, lors de l'International Submarine Races en juin dernier.

©Photo gracieuseté –École de technologie supérieure

Le club Omer de l'École de technologie supérieure, dont fait partie Ariel Jolicoeur, de L'Assomption, a réussi à se positionner la première équipe remportant pour une troisième année consécutive la compétition à l'International Submarine Races. Celle-ci a eu lieu à Bethesda au Maryland vers la fin du mois de juin et s'avérait une première aux États-Unis pour le club Omer. 

Les membres du club Omer ont presque été en mesure de dépasser leur propre record du monde de vitesse. En effet, en 2009, les étudiants avaient créé Omer 6, remportant un record de vitesse avec 4,916 nœuds. Malgré le fait qu'ils n'ont pas pu atteindre, voire dépasser ce résultat cette année, ils ont mis en place un sous-marin solide se nommant Omer x qui a permis à l'équipe de l'ÉTS d'arriver en première place. Celle-ci a remporté deux prix, soit meilleur esprit sportif, ainsi que record du monde de vitesse avec 4,59 nœuds.

Le club Omer se dit fier d'avoir obtenu le prix pour la mention esprit sportif, offerte à une équipe qui se démarque notamment par son attitude positive, l'aide qu'elle apporte aux autres concurrents, son leadership, etc. Les compétiteurs votent pour l'équipe qui se mérite cette récompense.

Le capitaine du club, Jordan Gagnon, rappelle qu'il importe de supporter les autres équipes et de conserver l'aspect de la camaraderie avec autrui. De ce fait, l'université Delft University of Technology des Pays-Bas a remis une pale de son sous-marin qui est maintenant affiché sur le mur à l'ÉTS. 

Pour sa part, l'étudiant au cégep du Vieux Montréal natif de L'Assomption occupait le poste de pilote au sein de l'équipe victorieuse.

Vers un prototype qui s'améliore

C'est en 2016 que l'équipe de l'ÉTS inaugure sa nouvelle invention, Omer x. Les membres ont travaillé fort pour concevoir celle-ci et ont dû revoir son fonctionnement à la suite d'importants bris. Ce dysfonctionnement est arrivé lors de l'été dernier au sein d'un événement en Angleterre, soit la European International Submarine Races.

Les étudiants ont recu le prix de l'innovation lors de cette compétition. Ils ont continué à peaufiner leur sous-marin et voir aux réparations nécessaires afin d'être prêts pour la compétition de cette année.

Pour le moment, l'équipe travaille déjà en vue d'améliorer son sous-marin, ainsi que leurs performances pour la 4ème édition de l'événement European International Submarines Races qui se tiendra l'an prochain.