Sections

120 800 fois merci

Une belle récolte pour Fin à la faim


Publié le 10 novembre 2017

Un montant de 120 800 $ a été amassé pour l'organisme Fin à la faim.

©(Photo TC Media - Stéphane Grégoire)

COLLECTE DE FONDS. Encore une fois, le spectacle-bénéfice au profit de l'organisme Fin à la faim, qui était présenté au Théâtre Hector-Charland le mercredi 8 novembre dernier, a remporté un vif succès dans la communauté lanaudoise.

Le groupe Alter Ego a donné une très bonne performance lors du spectacle.
(Photo TC Media - Stéphane Grégoire)

En effet, plus de 600 personnes étaient présentes dans la salle afin de faire de cette collecte de fonds un succès sur toute la ligne. Fait à noter, un montant de 120 800 $ a été amassé lors de cet événement.

La partie musicale était réalisée par le groupe Alter Ego. Rappelons que celui-ci se spécialise dans la musique des années 70, 80 et 90. Et d'après les propos de nombreux spectateurs, les gens ont vivement apprécié le spectacle fort coloré donné par ce groupe de Lanaudière.

Un président d'honneur heureux

Les efforts ont été récompensés lors du dévoilement du montant que le comité organisateur avait mis sur pied. Rappelons que, cette année, l'objectif de base était fixé à 120 000 $ afin de venir en aide à l'organisme. Pour sa part, le président d'honneur de cette campagne de financement, Peter Fogarty, était visiblement fier et ému au moment de dresser un bilan de cette courte, mais intense campagne de financement.

«Cette année, je peux vous dire que j'ai travaillé d'arrache-pied avec mes collègues pour faire de cette activité un succès qui est phénoménal. Il y a quelques semaines, on était loin de l'objectif visé, mais nous avons mis les bouchés doubles et le résultat que nous avons obtenu lors du spectacle-bénéfice, c'est le fruit de semaines de travail. Je tiens à remercier tous les gens qui se sont impliqués dans cette cause unique pour aider les plus démunis de la région. Avec cette somme, les gens moins favorisés vont pouvoir avoir accès à de la nourriture et c'est ce qui compte le plus pour moi», d'expliquer Peter Fogarty.

Rappelons que la mission de Fin à la faim consiste, à la base, à répondre aux besoins alimentaires de familles provenant de la grande région de Lanaudière, et ce, 52 semaines par année. Bien entendu, le temps des fêtes revêt un aspect particulier pour l'organisme. Comme le précisait Colette Thibaut, directrice générale de Fin à la faim, la demande est toujours là.