St-Hubert : un investissement de 5 M$

Premier concept hybride au Québec

Marie-Pierre Gervais marie-pierre.gervais@tc.tc
Publié le 1 octobre 2013

La bannière Rôtisserie St-Hubert inaugurait son tout premier concept de restaurant hybride, le lundi 30 septembre, à Repentigny. Pour l'occasion, près de 300 personnes se sont rassemblées au 201, boulevard Brien, dans une ambiance jazzy et festive. L'ouverture officielle s'est faite, le mardi 1er octobre.

Pour les propriétaires, Chantal Dallaire et Renaud Bolduc, ce nouveau projet représente un investissement de 5 M$, et a permis la création de 80 emplois. « Nous sommes bien heureux de la réponse des gens, nous avons connu une très belle ouverture », exprime Chantal Dallaire.

Le restaurant propose aux clients un décor chic et moderne, avec un mélange de pierres, de céramique et de bois.

« Dans ce nouveau concept hybride, un concept resto-bar, on retrouve toutes les formes de restaurants auxquelles nous sommes habitués, lance la présidente de la division restauration, Marie-Line Beauchamp lors de l'inauguration. Merci aux propriétaires d'avoir la passion et de la transmettre à nos clients. »

C'est visiblement une propriétaire émue, et fière de cette nouvelle réalisation qui s'est adressée aux convives. « Dans la vie, il y a des gens qui rêvent les yeux fermés, et il y des gens qui rêvent les yeux ouverts. Renaud et moi, on rêvent les yeux ouverts. Ça fait cinq ans que nous travaillons très fort pour voir naître ce projet. Voilà la preuve qu'il ne faut jamais lâcher ni désespérer », déclare-t-elle.

Concept hybride

Le nouveau concept hybride jumelle un St-Hubert Express à un St-Hub. Dans ce projet, on n'y retrouve donc pas de salle à manger avec service comme dans les restaurants St-Hubert traditionnels.

Le côté express plaira aux familles qui désirent manger un peu plus vite et à moindre coût. Le Resto-bar Le St-Hub quant à lui attirera les gens qui veulent se faire servir et prendre leur temps dans une ambiance plus jazzy.

 « Après 62 ans d'existence, la bannière Les Rôtisseries St-Hubert démontre avec ce nouveau concept que la bannière traverse le temps et qu'elle fait preuve d'une grande capacité d'adaptation. Avec la localisation stratégique, le restaurant fera le bonheur des Repentignois, mais aussi de tous ceux qui transigent sur l'autoroute 40 », rapporte la mairesse de Repentigny, Chantal Deschamps.

La bannière Rôtisserie St-Hubert a 62 ans, 117 restaurants et 10 000 employés.