Un terrain de soccer sera aménagé au parc Léo-Chaussé

Claude-André Mayrand claude-andre.mayrand@tc.tc
Publié le 12 mars 2015

POLITIQUE MUNICIPALE. La Municipalité de Saint-Sulpice entend finalement faire installer un terrain de soccer au parc Léo-Chaussé dans un avenir rapproché.

« On en parle depuis un certain temps. On a rencontré deux architectes-paysagers pour établir les plans d'un terrain de soccer, la réfection des terrains de tennis, des plans pour des modules de jeux et de repositionner les patinoires l'hiver », a confirmé le conseiller Steve Madore lors de la dernière séance du conseil municipal, le 9 mars.

Saint-Sulpice fait préparer ses plans par la firme Beaupré et associés avant d'éventuellement aller en appel d'offres.

La Municipalité prévoit également installer l'air climatisé dans le chalet du parc Léo-Chaussé et étudie présentement la faisabilité du projet, notamment en ce qui a trait à la charge électrique qui serait requise, afin d'améliorer la qualité de vie entre ses murs pendant la période estivale.

Saint-Sulpice en bref…

-Saint-Sulpice implantera, dans les prochaines semaines, le service d'appels automatisés Telmatik pour aviser rapidement les citoyens dans des situations d'urgence, telles que des avis d'ébullition d'eau ou des disparitions. Le système, qui fonctionne par Internet ou par téléphone, selon la préférence du citoyen, permet également d'opérer par secteur, afin que seuls les citoyens visés soient rejoints. Les coûts annuels du service sont de  2 000 $, en plus des frais de 770 $ pour l'implantation la première année.

-La Municipalité procédera à une refonte de son site Internet. Il en coûtera 9 200 $ pour le mettre à jour.

« Le site qu'on a est passé date et on doit refaire cette mise à jour-là pour donner l'information aux citoyens », a expliqué Michel Champagne.

-Le conseil municipal évalue la possibilité de faire installer un panneau électronique numérique au coin de la rue Notre-Dame et de la route 343. Le panneau servirait à la diffusion des messages de la Ville et des organismes. Cette méthode de communications existe dans plusieurs municipalités du Québec.

-La Municipalité prévoit demander une subvention d'environ 12 000 $ à Hydro-Québec pour procéder à la conversation de tous les luminaires de la municipalité. La facture des travaux est estimée à 76 000 $ et les économies annuelles du changement sont évaluées à environ 20 000 $ annuellement.

-Dans le dossier de la desserte policière de la municipalité, le maire Michel Champagne a annoncé que le consultant retenu pour monter le dossier destiné au ministère de la Sécurité publique coûterait 3 000 $