Un nouveau site Internet pour Saint-Sulpice

Claude-André Mayrand claude-andre.mayrand@tc.tc
Publié le 3 juin 2015

Les élus de Saint-Sulpice ont pu découvrir le nouveau site Internet de la municipalité le 1er juin dernier. Il sera en ligne à compter du 8 juin.

©Photo TC Media – Claude-André Mayrand

CONSEIL MUNICIPAL. La Municipalité de Saint-Sulpice mettra en ligne le 8 juin prochain son nouveau site Internet, qui se veut plus moderne et facile d'utilisation que le site actuel.

Le nouveau site, qui aura pour adresse « municipalitesaintsulpice.com », a été présenté au maire Michel Champagne et aux six conseillers municipaux avant la séance du conseil de ville du 1er juin dernier.

Il comprendra une version mobile adaptée à l'appareil sur lequel le site est consulté.

Les conseillers Simon Bédard et Julie Goulet ont participé à son élaboration, tout comme la directrice générale Marie-Josée Masson.

Les citoyens de la municipalité pourront retrouver rapidement le calendrier des activités de la ville, les liens pour communiquer avec les élus et les différents services, le bottin des entreprises et des organismes, les procès-verbaux des séances du conseil et les bulletins L'Informateur.

« Ce nouvel outil, tout comme notre projet de panneau afficheur, pourra nous aider à informer davantage les citoyens afin de compter sur encore plus de participation citoyenne à nos activités », a commenté le maire Michel Champagne.

Les citoyens pourront également s'inscrire à une infolettre d'ici quelques semaines.

Saint-Sulpice en bref

Maurice Prud'homme à son poste

Le conseiller Maurice Prud'homme était à son poste lors de la séance du conseil municipal, trois semaines après avoir subi trois pontages. Il venait d'obtenir son congé de l'hôpital.

Son collègue conseiller et voisin de droite à la table du conseil, Simon Bédard, a tenu à souligner son retour.

« C'est un homme extrêmement important pour la municipalité et il se dépense beaucoup, a-t-il affirmé. Souvent, la critique est plus facile que les félicitations, mais c'est un homme qui mérite les félicitations. »

Touché par ces salutations, Maurice Prud'homme a remercié son collègue, à qui il attribue sa visite chez le médecin qui aura permis de remettre son cœur sur pied à temps.

Le groupe V.I.P. pour la Fête nationale

C'est au groupe V.I.P. que reviendra l'honneur d'animer le spectacle de la Fête nationale, le 23 juin prochain, au Centre communautaire Léo-Chaussé.

Ce sera un retour à Saint-Sulpice pour le groupe, qui avait offert une prestation lors de Saint-Sulpice en fête, l'été dernier.

Les festivités prendront leur coup d'envoi à 18 h pour le souper. À 19 h, la chanteuse Élise Dion sera en spectacle en première partie de V.I.P. Des feux d'artifice et un feu de joie sont prévus pour 22 h.

Bientôt des indicateurs de vitesse

Des panneaux indiquant la vitesse des automobilistes seront installés à certains endroits de la municipalité d'ici quelques semaines.

« L'avantage, c'est de rappeler aux citoyens qu'on veut faire respecter les limites de vitesse et ça donne aussi un élément de conscience aux conducteurs », explique le conseiller Pierre Imbeault, qui se réjouit aussi des statistiques qui peuvent être fournies par ces appareils.

Des changements aux limites de vitesse sur la rue Notre-Dame et sur la route 343 pourraient être appliqués à partir de ces statistiques, croit-il.

Appels d'urgence: la moitié des numéros inscrits

Environ la moitié des citoyens se sont inscrits au service d'appels automatisés d'urgence de la municipalité, a annoncé le conseiller Simon Bédard.

Il souhaite que le reste des citoyens de la ville ajoutent leur numéro à la liste.

« C'est vraiment très important d'avoir l'ensemble de la population. Ça peut sauver une vie, des vies », croit-il.

Le système, qui fonctionne par Internet ou par téléphone, selon la préférence du citoyen, permet d'opérer par secteur, afin que seuls les citoyens visés soient rejoints. Il peut être utilisé pour avertir les citoyens des avis d'ébullition ou des avis de disparition, par exemple.

Pas d'association touristique

Le conseiller Pierre Imbeault tentait, depuis plusieurs mois, de former une association touristique avec les municipalités de Lanoraie et Lavaltrie. Il semble toutefois qu'il devra mettre son projet sur la glace.

« On a reçu une réponse négative disant qu'ils ne sont pas vraiment intéressés. C'est un peu surprenant et décevant, exprime-t-il. Je pense qu'à long terme on va les avoir à l'usure et si on ne peut pas rentrer par la porte d'en avant, on pourra rentrer par la porte d'en arrière. »