Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

29 avril 2017

Les souvenirs oubliés de Marie-Claire

Nouvelle exposition au centre d'art de Repentigny

©TC Media - Stéphane Grégoire

ARTS VISUELS. Marie-Claire Pépin confond les époques et ses souvenirs d'enfance. Durant les dernières années de sa vie, la dame âgée était atteinte de démence vasculaire. Deux ans avant son ultime départ, sa petite-fille, Éloïse Plamondon-Pagé, a choisi d'immortaliser le parcours de sa « petite grand-mère » qu'elle présente à travers L'Air du temps, jusqu'au 4 juin au centre d'art de Repentigny.

« Ma grand-mère était 13e de 14 enfants. Elle a dû quitter l'école à l'âge de neuf ans pour soutenir sa famille. C'était une femme progressiste. Elle ne le savait pas, mais elle était aussi une féministe », décrit l'artiste multidisciplinaire en pensant à celle qui l'a quittée en décembre dernier.

Je savais qu'il fallait que je capte des moments de sa vie alors je laissais rouler la caméra pendant des heures. -Éloïse Plamondon-Pagé

Malgré le douloureux souvenir de la femme qu'elle aimait tant, Éloïse s'est inspirée de son aïeule pour explorer la thématique de la dualité qui oppose enfance et vieillesse.

Au Centre d'art Diane Dufresne, elle présente une série de photographies de sa grand-mère imprimées sur des voiles géotextile.

« Ce sont des couches superposées qui démontrent l'idée du vieillissement et de la mémoire. Son visage se fond dans le noir et se fragmente. Puis, c'est le K.O. pour représenter son état d'esprit fragmenté et la confusion », explique celle qui ajoute que la première image est celle de sa grand-mère à l'âge de six ans.

Des moments de vie sur pellicule

Pendant deux ans, l'étudiante en arts visuels a pris soin de répertorier différents moments de vie de la mère de sa mère lorsqu'elle la visitait dans la résidence où elle demeurait. Au final, les images captées sur le vif lui ont permis de procéder au montage d'une vidéo chargée d'émotion.

« Je savais qu'il fallait que je capte des moments de sa vie alors je laissais rouler la caméra pendant des heures. Ça été très intuitif comme montage, mais on remarque la dégénérescence de ma grand-mère et les liens entre les femmes de ma famille », partage l'artiste.

À travers sa démarche artistique, la jeune femme de Québec a aussi appris à apprivoiser un mal qui guette les femmes qui la précèdent dans son arbre généalogique, puisque les pertes de mémoire n'ont pas touché uniquement sa grand-mère.

Mais le projet d'ordre personnel qu'elle a mis en place dans un premier temps est rapidement devenu plus grand que nature. « Ma grand-mère est devenue le personnage de toutes les grands-mères et de toutes les grands-tantes. Le vieillissement est une thématique universelle qui touche tout le monde. »

Pour plus de détails, consultez le www.ville.repentigny.qc.ca/cadd, ou composez le 450 470-3010. Le Centre d’art Diane Dufresne est situé au 11, allée de la Création à Repentigny.

©TC Media - Stéphane Grégoire

Les recherches d’Éloïse Plamondon-Pagé sont axées principalement sur le pouvoir évocateur du visage qu’elle traduit en ayant recours aux techniques de la photographie, de l’estampe, de l’installation et de la vidéo.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média