Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

10 octobre 2018

Patchuco dévoile ses œuvres plus grandes que nature

L’éléphant en vedette à M Galerie au mois d’octobre

Patrick Mathieu

©Photo Olivia Nguonly

Patrick Mathieu peignait en direct lors des Journées de la Culture à L’Assomption. Il dévoilera sa deuxième collection mettant en vedette des éléphants à M Galerie tout le mois d’octobre.

ARTS VISUELS. Majestueux, forts et si vulnérables à la fois, les éléphants sont des mammifères qui fascinent. Ceux auxquels donne vie Patrick Mathieu incarnent toutes ces caractéristiques et bien plus encore. L’artiste qui signe sous le nom de Patchuco présente sa deuxième collection, Warrior, tout le mois d’octobre à M Galerie.

 

« Il s’agit d’un animal fort et fragile à la fois. C’est une contradiction qui me parle beaucoup, en plus de ses côtés spirituel et séducteur », explique l’homme de Repentigny.

Avant de consacrer son art à la représentation d’éléphants, Patrick Mathieu s’était intéressé à tous les animaux de la jungle. Il avait fait ses recherches sur plusieurs d’entre eux et avait éprouvé une curiosité particulière face à la texture de la peau du mammifère plus grand que nature.

Dans son désir de vouloir se démarquer à travers ses œuvres, Patchuco, de son nom d’artiste, intègre un matériau particulier à ses toiles ; des attaches à pain.

« Il y a un lien avec la récupération et le fait que l’éléphant soit en voie d’extinction. Il faut donc préserver sa survie et je trouve que ça va avec la survie de notre propre planète. »

Le côté solidaire du majestueux animal l’a également interpelé. « Il vit en meute et en famille. Puis lorsque l’un d’entre eux est en détresse, les autres sont là. Ça vient me chercher, parce que je suis comme ça aussi. »

Avant de consacrer son art à la représentation d’éléphants, Patrick Mathieu s’était intéressé à tous les animaux de la jungle.

Le besoin viscéral de créer

Graphiste de profession, Patrick Mathieu s’intéresse au dessin depuis qu’il est enfant. Attiré par plusieurs disciplines artistiques encore aujourd’hui, il caresse toujours le rêve d’entreprendre une carrière d’illustrateur.

Il y a quatre ans, il renouait avec la peinture lors d’un cours à M Galerie et depuis, Patchuco n’a pas rangé ses pinceaux. Il donne lui-même des cours au même endroit à ce jour.

« La première toile que j’ai vendue était par ailleurs un éléphant et il y avait quelque chose qui m’attirait dans ça. Je suis comme resté accroché depuis! », sourit l’artiste.

M. Mathieu se laisse plus souvent qu’autrement guider par son instinct et tente à son tour d’orienter ses élèves au mieux de ses connaissances en dessin ainsi qu’en peinture.

« Quand je peins ou que je dessine, je suis ailleurs, dans ma bulle et mes pensées sont en quelque sorte sur pause. C’est viscéral et j’ai besoin de ça. Il faut que je crée quelque chose pour me sentir utile », partage-t-il.

M Galerie est situé au 340, boulevard L’Ange-Gardien à L’Assomption. Les artistes Diane Houde, Gilbert Bourgoin, Bernard Michaud, Kelly Paterson et Mélanie Poirier y exposeront aussi en octobre. Pour des informations concernant l’artiste Patrick Mathieu, consultez sa page Facebook : « Patchuco : graphiste illustrateur et artiste peintre ». Il fait actuellement tirer l’une de ses œuvres parmi les abonnés de sa page.

Patrick Mathieu

©Photo gracieuseté

Le peintre éprouve une curiosité particulière face à la texture de la peau du mammifère plus grand que nature.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média