Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

03 octobre 2018

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Un gala de boxe qui frappe

Double impact

Boxe club 35

©Pierre Chartier

Les boxeurs ont donné un bon spectacle au club de boxe 35.

BOXE. C’est parti pour une nouvelle saison au club de boxe 35. Comme le veut la tradition, depuis maintenant trois, le promoteur Renan St-Juste y est allé avec la présentation d’un gala double impact et, encore une fois, il ne s’est pas trompé.

Ainsi, le vendredi 28 et le samedi 29 septembre dernier, la salle du club de boxe 35 était pleine à craquer d’amateurs qui se sont déplacés en grand nombre pour assister à l’un des 30 combats prévus sur les deux cartes de boxe.

D’ailleurs, plusieurs combats ont attiré notre attention lors de cette soirée. Dans un premier temps, Mathieu Gagné du club de boxe 35 rencontrait Christopher Munoz du club Underground. Munoz a littéralement volé la vedette dans ce combat en envoyant son adversaire visiter le pays des rêves, car Gagné a été victime d’un solide K.-O. en première ronde. Ce dernier devra suivre le protocole sur les commotions cérébrales. Selon le docteur Tremblay, Gagné devrait être absent des combats pendant au moins un à trois mois.

 

David Charbonneau du club de boxe 35 a lui aussi subi une défaite par T K.-O contre son adversaire Victor Diaconu. Finalement, Guillaume Drouin du Club Apprentis Champs a remporté son duel face à Danick Brassard du club de boxe 35.

Pour le promoteur de l’événement et l’entraîneur des boxeurs, Renan St-Juste, il y a beaucoup plus que la victoire ou la défaite qui compte lorsqu’un jeune monte sur le ring. «La boxe, c’est un sport. Oui, il faut oublier la victoire et aller en chercher une autre encore et encore, mais c’est aussi ne pas rester sur une défaite. Il faut prendre les bons et les mauvais côtés de cette défaite et s’améliorer encore et encore. Un gars fait la finale demain, après avoir perdu ses 9 premiers combats et plusieurs de façons très nettes. Alors, la persévérance est la clé à toutes choses dans la vie. Merci à tous ceux et celles qui sont venus. La salle était pleine, mais tellement animée. Les gens ont eu droit à une finale des ligues majeures entre Laurie Lasne [club de boxe 35] et Céleste Baillargeon du club Hard Knox. La phrase: "C'était bon pour un combat de filles", je ne veux plus l’entendre; c’était bon comme combat point. Céleste mérite le prix du meilleur boxeur de la soirée et elle mérite, en plus de sa médaille, un trophée», d’ajouter St-Juste.

 

Pour ce qui est du gala du samedi soir, c’est Olivier Clermont du club Le Ring qui a remporté le titre de boxeur de la soirée. Il est à noter que les deux boxeurs [Clermont et Baillargeon] voient leurs noms inscrits sur le Trophée Steve Brown. Les deux combattants ont aussi reçu une bourse pour boxer gratuitement pendant trois mois à leurs gyms respectifs.

 

Le prochain gala de boxe aura lieu, le 18 novembre prochain, au club de boxe 35 de Repentigny.

Boxe club 35

©Pierre Chartier

Les combats ont été spectaculaires.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média