Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

31 Octobre 2018

Une petite friperie ouvre grand son cœur aux démunis

La Petite Fabrique a pignon sur rue à L’Assomption

Une petite friperie ouvre grand son cœur aux démunis

©Photo Olivia Nguonly

Mary Bégin ainsi que le curé Alain Major saluent la générosité des gens de L’Assomption.

ENTRAIDE. Parmi les valeurs que chérit Mary Bégin, il y a l’entraide ainsi que la charité, et c’est pourquoi elle avait choisi de redonner 50 % des profits générés par sa friperie en ligne à des organismes communautaires. Aujourd’hui, grâce au précieux appui du curé de l’Unité pastorale des Eaux Vives, Alain Major, la friperie La Petite Fabrique a désormais pignon sur la rue du Portage à L’Assomption. Mieux encore, l’entièreté des profits est désormais redistribuée à des gens d’ici dans le besoin.

Petite Fabrique L'Assomption

©Photo Olivia Nguonly

Les items sont recueillis en mains propres de maisons non-fumeurs afin de s’assurer d’un certain niveau d’hygiène.

« Ce qu’on aimerait instaurer, c’est un dépannage pour une urgence alimentaire ou vestimentaire immédiate. Nous aimerions amortir le délai de deux ou trois jours d’attente lorsque les gens frappent à la porte d’autres organismes », explique la femme qui a opéré la boutique en ligne Frippe et Babioles pendant les trois dernières années.

Fournir des cartes-cadeaux d’épicerie ou de pharmacie d’un montant minimal constituerait un type d’aide apportée. « Il y a déjà des organismes qui œuvrent très bien sur le plus long terme », ajoute Mme Bégin.

Une aide concrète

Pour le curé des fabriques de L’Assomption et de Saint-Sulpice, un tel projet correspondait en tout point aux valeurs qu’il véhicule jour après jour auprès de ses fidèles.

« À quoi sert d’avoir la foi sans la mettre en œuvre, illustre-t-il. Ici, au lieu d’être dans le rêve, nous sommes dans le concret. »

Pour lui, la friperie qui a tenu des journées portes ouvertes les 8 et 9 septembre derniers représente une manière tangible de valoriser l’entraide ainsi que la dignité des gens dans le besoin. « L’amour du prochain, c’est la fibre qu’a toujours eu l’église et il faut y retourner. »

La friperie La Petite Fabrique avait ainsi élu domicile dans une chambre du presbytère l’été dernier, avant d’atterrir où elle se trouve présentement, dans le sous-sol d’un bâtiment appartenant à la Fabrique de L’Assomption.

Petite Fabrique L'Assomption

©Photo Olivia Nguonly

Pour le curé des fabriques de L’Assomption et de Saint-Sulpice, un tel projet correspondait en tout point aux valeurs qu’il véhicule jour après jour auprès de ses fidèles.

Des items triés sur le volet

« Je connais à 90% personnellement la provenance des vêtements », rassure Mary Bégin, qui prend les dons en mains propres de maisons non-fumeurs afin de s’assurer d’un certain niveau d’hygiène.

« Je les sélectionne également et je fais souvent affaire avec les mêmes personnes qui renouvellent leurs dons année après année », continue celle qui a des années d’expérience dans la gestion de commerce de détail.

Pour celle qui fait office de responsable-bénévole au sein de l’OSBL, tout comme Nancy Charbonneau, l’aide matérielle est essentielle, mais il ne faut pas négliger l’écoute. « J’accompagne les gens spirituellement aussi. J’ai déjà été dans le besoin, alors je partage mon expérience. J’ai été aidée et j’ai à mon tour besoin d’aider. »

Le magasin de vêtements usagés pour toute la famille propose également des bijoux, des objets de décoration et d’autres accessoires. Les produits se détaillent généralement entre 0,50$ et 5$, exceptions faites pour les robes de bal ou manteaux.

La friperie La Petite Fabrique, située au 152, rue du Portage, est ouverte au public les lundis et vendredis, de 10h à 16h, ou sur rendez-vous. Pour informations : 514 962-3353 ou sur la page Facebook : « La Petite Fabrique – frippe et babioles ».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média