Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

02 Novembre 2018

Nathalie Vigneault - nvigneault@lexismedia.ca

Monique Pauzé confirme sa candidature à l’investiture

Monique Pauzé confirme sa candidature à l’investiture

©Photo gracieuseté

Monique Pauzé briguera un deuxième mandat

À un an des élections fédérales, Monique Pauzé a confirmé qu’elle souhaite poursuivre son travail à Ottawa en tant que députée pour le Bloc québécois dans Repentigny. Elle est aussi finaliste pour un prix des meilleurs parementaires du magazine anglophone Maclean's.

« J’ai beaucoup d’enthousiasme pour le travail que je fais et j’ai beaucoup appris dans mes quatre ans de mandat. Je souhaite poursuivre mon travail autant pour la défense des intérêts des Québécois et Québécoises que mon travail dans la circonscription », a-t-elle confirmé à l’Hebdo Rive Nord.

Dans les prochains mois, la députée continuera à faire connaître les préoccupations toujours bien présentes en lien avec l’après Mégantic. « Le Bloc québécois parraine la pétition demandant une commission d’enquête publique sur cet évènement », souligne la députée avant d’ajouter que ce dossier touche l’ensemble du territoire québécois.

En lice pour un prix canadien

Monique Pauzé figure parmi les finalistes pour un prix des parlementaires du magazine Maclean’s, dans la catégorie « meilleure collégialité ». Les résultats de ce concours annuel seront dévoilés lors d’une soirée à Ottawa le lundi 5 novembre.

Mme Pauzé s’est dite très surprise à l’annonce de cette nouvelle. « Ça veut dire qu’il y a suffisamment de députés des autres partis qui ont mis mon nom, puisque nous sommes 10 dans notre formation politique », a-t-elle fait valoir.

Interrogée sur les raisons de cette nomination selon elle, elle répond être une parlementaire respectueuse dans ses interventions. « Nous sommes des adversaires politiques, mais nous ne sommes pas des ennemis et je me dis que chacun croit à ce qu’il défend autant que moi dans ce que je fais ».

Mme Pauzé participe aussi à deux caucus multipartites soit celui des femmes parlementaires et celui sur les changements climatiques. Il y a 338 députés à la Chambre des communes et la participation à ce concours est volontaire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média